Getty Images Shea Weber

C’est plus gros que nature. Notre PK Subban s’en va à Nashville alors que le bon Shea Weber débarque à Montréal. Après un passage remarqué avec le CH, Subban aura la chance de repartir à neuf au Tennessee. De son côté, le vétéran Weber s’amène dans la jungle montréalaise, mais aura t-il ce qu’il faut pour s’épanouir pleinement en tant que défenseur no 1 ? Voici une trousse de survie qui pourra certainement l’aiguiller.

Bouton-vert_01Pas de Buonanotte la semaine. Je sais que les serveuses sont vraiment «chicks», mais le CH a des yeux partout.

Bouton-vert_02Sois gentil avec Pacioretty et Plekanec, sinon ils vont te rapporter au bureau du directeur.

Bouton-vert_03Pas de poignée de main cool avec Carey. Le CH va la bannir anyway.

Bouton-vert_04Ne t’engage pas trop vite avec de grandes institutions montréalaises (dons, partenariats, collectes de fonds). On ne sait jamais quand on peut se faire échanger.

Bouton-vert_05Sois un bon leader, mais évite de parler fort dans le vestiaire. Ça pourrait irriter quelques coéquipiers très sensibles.

Bouton-vert_06Deviens vite «best friend» avec Therrien, ça pourrait t’aider.

Bouton-vert_07Ne ralentis pas ton jeu, même si tu auras 31 ans le mois prochain, parce que, du TEMPS de glace, tu vas en avoir en quelque chose de rare.

Bouton-vert_08Ne prends pas le no 76, si tu tiens à la santé des pneus sur ton char.

Bouton-vert_09Ne tente pas d’animer le gala Juste Pour Rire de Subban le 1er août prochain. (Voir conséquence du point no 8)

Bouton-vert_10«Tuff» les 10 ans restants sur ton contrat.

Bonne chance!

P.S. : Pas de pitbull à la maison.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!