Getty Images

C’était l’année du jury le plus cool, l’année aussi de la consécration de l’étrange. Dheepan, film de genre doublé d’une «histoire d’amour», comme l’a noté Jacques Audiard, a remporté la Palme d’or avec ses éléments de film d’action et de thriller. Le Prix du jury est allé à l’abracadabrant Losbter, de Yorgos Lanthimos. Et le très singulier Chronic, écrit et réalisé par Michel Franco, s’est quant à lui mérité le Prix du scénario. Pas des choix classiques, non, non.

Les prix ont été remis lors d’un gala qui a duré une quarantaine de minutes («Aaaah, un gala de 40 minutes?!» s’écrient les Oscars). Alors, messieurs les jurés, qui avez-vous choisie comme meilleure actrice? Nom. Merci. Miniphoto. Alors, messieurs les jurés, à qui remettez-vous votre prix? On le remet à… Nom. Merci. Photo.

Après la cérémonie éclair, la bande menée par les frères Coen est arrivée dans la salle de presse et tout le monde s’est assis dans le même ordre que l’autre fois, il y a si longtemps, enfin pas vraiment, mais on dirait, quand le festival débutait. Rossy de Palma, Xavier Dolan, Sienna Miller, les frangins, Sophie Marceau, Jake Gyllenhaal, Rokia Traoré, Guillermo del Toro. Puis, la séance de questions a commencé.

Quelques échantillons? «Les présidents, Joel et Ethan, ont-ils voté séparément?» «Oui.» «Ces mêmes présidents ont-ils eu des différends quant à leurs choix?» Silence. Puis, Joel : «Il va dire oui, je dirai non.»

«Je faisais l’amour au cinéma toute la journée!» – Rossy de Palma, revenant sur son expérience de jurée

Une journaliste a également voulu savoir pourquoi le réalisateur taïwanais Hou Hsiao-Hsien avait «seulement» remporté le Prix de la mise en scène pour The Assassin, même si «les critiques de cinéma lui prédisaient la Palme». «Est-ce parce que l’histoire était trop difficile à comprendre?» s’est-elle enquise. Joel a souri en coin. «Non, pas du tout. Il y avait beaucoup d’enthousiasme au sein du jury pour ce film. On trouvait qu’il était très beau et très bien réalisé. C’est pour ça qu’on lui a remis, justement, cette récompense.» «Mais c’est un bon prix, hein!» a assuré le pince-sans-rire Jake Gyllenhaal.

Ce dernier en a profité pour saluer le sujet de Dheepan, remarquant que cette idée d’une fausse famille devant vivre ensemble lui avait paru particulièrement originale.

«C’est un peu comme un jeu d’échecs.» – Joel Coen, coprésident du jury

Pour ce qui est de Xavier Dolan, il a notamment rendu hommage à la «structure très rigoureuse» du scénario de Chronic et a rappelé par la bande qu’il commençait à tourner un film dans… 24 heures. Il a aussi souligné à quel point cette expérience l’avait transformé. «Je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça. Je n’ai jamais parlé de cinéma avec une telle profondeur et en si intelligente compagnie… Je me sens comme… comme une meilleure personne!»
«Tu ne l’es pas», a répliqué du tac au tac un (bien sûr) Coen. Rigolade généralisée. Belle complicité.

Aussi dans Cannes 2015 :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!