Amine Esseghir/TC Media Émilie Thuillier, élue d'Ahuntsic occupe aussi les fonctions de porte-parole de l’Opposition officielle sur les dossiers de l'Aéroports de Montréal et le 375e anniversaire de Montréal.

Émilie Thuillier conseillère de Ville dans le district d’Ahuntsic, sera la candidate de Projet Montréal à la mairie de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, lors des élections municipales du 5 novembre.

Mme Thuillier, qui en est à son second mandat de conseillère, avait déjà dit envisager de faire le saut vers la mairie.

«J’ai consulté des gens que je connais et d’autres que je connais moins qui étaient ravis d’apprendre que je pourrais briguer la mairie», a-t-elle indiqué en entrevue avec TC Media.

Sa candidature sera officielle après le vote des membres de Projet Montréal d’Ahuntsic-Cartierville qui aura lieu le 28 juin, lors d’une assemblée d’investiture qui se tiendra au collège Ahuntsic.

Mme Thuillier abandonne un district où elle a été élue deux fois. Elle se dit consciente des risques, mais souligne que rien n’est gagné d’avance dans l’arrondissement.

«Toutes les élections sont difficiles à Ahuntsic-Cartierville, quel que soit le palier de gouvernement. Nous avons souvent eu des surprises. Mais, je me présente avec enthousiasme et confiance.»

Si elle remporte les suffrages, Mme Tuillier promet qu’elle fera tout pour faire avancer ses convictions en matière d’urbanisme. Elle a souvent fait montre de sa dissidence en conseil d’arrondissement contre les projets immobiliers à haute densité.

«Des tours de 20 ou 25 étages à Ahuntsic-Cartierville, ce n’est pas faisable», martèle-t-elle.

Elle mettra aussi en œuvre ses idées de respect de l’environnement et d’encouragement du transport actif.

Par ailleurs, elle promet que les décisions importantes seront prises après consultation des citoyens.

«Nous le faisons déjà, mais dans ce cadre, il faut savoir trouver le juste milieu et nous en sommes encore loin», note-t-elle. Sinon elle assure que sous sa gouverne elle prônera la collaboration.

«Je suis une femme d’équipe et j’ai toujours travaillé avec des élus qui n’étaient pas de Projet Montréal», observe-t-elle.

Pour le moment, Mme Thuillier ne sait pas quel candidat elle affrontera de l’équipe Denis Coderre, parti qui détient la majorité au conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, avec quatre élus sur cinq.

Mme Thuillier est titulaire d’un baccalauréat en géographie. Outre le poste de conseillère de Ville, elle est présidente de la Commission sur l’examen des contrats à l’hôtel de ville.

Elle a déjà siégé au comité exécutif, en plus d’être nommée leader de l’Opposition officielle à l’hôtel de ville en 2015 à la suite du départ de Marc-André Gadoury, qui a rejoint le parti du maire Coderre. Elle est mère de deux jeunes enfants.

Jérôme Normand, Nathalie Goulet et Ramzi Sfeir sont trois autres candidats pour les districts d’Ahuntsic, du Sault-au-Récollet et de Saint-Sulpice annoncés pour l’investiture officielle de Projet Montréal. Le prétendant pour Bordeaux-Cartierville n’est pas encore connu.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!