Google maps Le panneau d'arrêt sera posé à l'intersection des rues Filion et Dudemaine pour sécuriser la traverse piétonnière.

Des mesures d’apaisement de la circulation automobile dans les rues secondaires de Bordeaux-Cartierville seront mises en place dans les mois à venir. La première en date et la plus significative: un panneau d’arrêt au coin des rues Filion et Dudemaine, près de l’école Alice-Parizeau, demandé depuis des années.

«C’est après des années d’analyses et de travail que nous avons pu obtenir ce résultat», indique Effie Giannou, conseillère de Bordeaux-Cartierville. Selon toute vraisemblance, le panneau sera installé d’ici l’été.

«Les plaintes au sujet du trafic dans ce coin de rue se répétaient d’année en année, a-t-elle relevé. Au cours des années passées, mon prédécesseur Harout Chitilian a dû intervenir dessus plusieurs fois. On a fait appel aux policiers pour réguler la circulation et obliger les automobilistes à réduire la vitesse, et nous avons utilisé différents moyens d’apaisement de la circulation. La meilleure solution été un panneau d’arrêt.»

Un des principaux obstacles à l’installation de cette signalisation était la présence très rapprochée d’un feu de circulation. «On a dérogé à cette règle pour sécuriser les piétions, surtout les enfants et les cyclistes», précise-t-elle.

En 2016, les demandes formulées par les parents des élèves de l’école Alice-Parizeau avaient donné lieu à l’installation de balises de rétrécissement de voies. Des dispositions semblables avaient été décidées sur les rues adjacentes au parc Lefebvre et près de l’école Gilles-Vigneault.

Des dos-d’âne ont été installés près de l’école Louisbourg, sur la rue Michel-Sarazin. Le dossier de la sécurisation des rues de Bordeaux-Cartierville est un des plus importants pour les élus locaux à cause de la proximité de ce quartier avec des axes routiers rapides, l’A15 et l’A13.

«C’est une question primordiale pour moi et je continuerai à travailler fort sur ce dossier dans les années à suivre», dit-elle. Elle prévient déjà qu’une mesure importante devrait être prise notamment sur la bretelle de l’A15 qui mène à Salaberry.

«Il faut décourager les gens qui viennent de Laval et qui ne font que traverser Cartierville pour se rendre ailleurs à Montréal», souligne-t-elle.

Une des mesures phares a été la pose de ralentisseurs sur la rue Jean-Bourdon. Cela devait décourager les automobilistes qui veulent gagner quelques secondes parfois en empruntant les rues résidentielles à proximité des ponts de l’A15, de l’A13 et de Lachapelle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!