Gracieuseté - Vladimir Antaki Simon Laborde faisait partie de l'équipe représentant Montréal durant la première saison du Le combat des villes, qui était diffusée cet été à ICI-Radio-Canada.

Simon Laborde, le chef exécutif des quatre restaurants Les enfants terribles, dont celui à la Pointe-Nord de L’Île-des-Sœurs, a remporté la première saison de l’émission Le combat des villes, qui oppose des duos de cuisiniers de partout dans la province.

«On ne s’attendait pas à ça. Quand tu fais une compétition comme ça, tu veux gagner, mais tu ne prends rien pour acquis», explique M. Laborde.

En finale contre le duo de chefs de Chelsea, en Outaouais, c’est grâce à un plat de saumon accompagné de purée de betteraves rôties au yuzu, de lait de chou-rave et d’huile de coriandre que Montréal a raflé la première place.

Les assiettes de Simon Laborde et son coéquipier Walter ont d’ailleurs été terminées deux minutes en avance par rapport au temps maximum de préparation. Le jury était composé de deux chefs réputés, Normand Laprise et Daniel Vézina.

La recette du succès pour M. Laborde, qui n’a que 28 ans, est de travailler fort quand l’énergie et la jeunesse sont encore là.

«Il faut aussi bien choisir l’endroit où tu commences, que ce soit inspirant, et travailler très fort. Il ne faut pas attendre qu’un poste de sous-chef se libère», estime-t-il.

Après une formation en arts et lettres ayant pour objectif de devenir journaliste, M. Laborde décide de changer de branche. Il se fait engager dans un Boston Pizza sans expérience. Rapidement, il se fait remarquer pour ses talents. Il gravit les échelons après un DEP en cuisine, un choix qu’il ne regrette pas du tout.

La finale de l’émission peut être visionnée ici.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!