Gracieuseté Liem Nguyen avec Angela Chen et Laurie Delorme, deux étudiantes en podiatrie de l'Université du Québec à Trois-Rivières, devant l'orphelinat de Nhon Trach, au Vietnam, où ils ont dispensé des soins.

Durant deux semaines en août, Liem Nguyen, un podiatre qui travaille à la clinique Espace Santé de L’Île-des-Sœurs, s’est rendu au Vietnam, avec deux étudiantes de l’Université du Québec à Trois-Rivières pour soigner gratuitement les pieds de plus de 350 Vietnamiens, dont plusieurs d’enfants dans un orphelinat.

Depuis le début de sa carrière, M. Nguyen redonne aux communautés auxquelles il appartient. En plus de poursuivre sa collecte de souliers pour l’Accueil Bonneau, il revient tout juste d’un séjour dans son village natal, Nhon Trach.

«Lorsqu’on s’est rendus à un hôpital de réadaptation, ça m’a beaucoup marqué de voir le nombre de séquelles que les gens avaient. Il y a beaucoup de blessures reliées au travail dans le coin, parce que c’est encore très physique», raconte le médecin.

Dans cette région, beaucoup de gens travaillent dans les champs avec de l’équipement rudimentaire et marchent constamment avec des sandales, parfois de mauvaises qualité.

De multiples maladies, comme les AVC, la malaria et la fièvre jaune notamment, laissent des traces sur les pieds des travailleurs. Pied tombant causé par des muscles atrophiés, tendinites, fasciites plantaires, névromes de Morton, le podiatre a dû soigner une panoplie de maux durant son séjour.

Le voyage a aussi été enrichissant pour les étudiantes. «En terme de podologie, on a vu une bonne variété de cas», estime M. Nguyen.

Voyage pédagogique
Au-delà d’apporter lui-même les soins, M. Nguyen a enseigné au personnel soignant sur place de nouveaux exercices de physiothérapie dédiés aux patients. Le podiatre a également expliqué à des religieuses comment soigner des blessures mineures et injecter de la cortisone.

En décembre, il repartira pour un autre séjour de soins au Vietnam, avec sa fondation, Podiatres sans frontières. Il cherche toutefois à emmener des médecins, des ergothérapeutes ainsi que des physiothérapeutes pour compléter l’offre de soins nécessaires à traiter les maux de pieds. Ce voyage sera organisé par l’aide de Christian Archambault, un bénévole en logistique de la Fondation.

M. Nguyen est présentement à la recherche de bottes d’automne et d’hiver pour hommes en bon état, qui seront remis à des gens de l’Accueil Bonneau, un bac est disponible à la réception d’Espace Santé, une clinique à la Place du Commerce.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus