TC Media - Frédéric Lacroix-Couture Des frênes sélectionnés, 35 sont déjà morts et 70 présentent des problèmes de structure majeurs.

Afin de lutter contre les problèmes d’infestation par l’agrile du frêne, 200 arbres seront abattus cet automne à Verdun. La majorité d’entre eux se trouvent dans le boisé du Domaine Saint-Paul, dans le quartier de L’Île-des-Sœurs.

Une analyse menée par des experts en horticulture du service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal de la Ville de Montréal a permis d’identifier les arbres à abattre.

Des frênes sélectionnés, 35 sont déjà morts et 70 présentent des problèmes de structure majeurs. Les autres présentent un dépérissement à la cime de plus de 30%. La Ville exige donc qu’ils soient coupés afin de préserver ceux à proximité qui sont encore sains.

L’arrondissement s’est déjà engagé à remplacer les arbres coupés en plantant des spécimens de nouvelles espèces.

L’agrile du frêne est un insecte envahissant. Ses larves, vivant sous l’écorce, se nourrissent du phloème, le tissu conducteur de la sève, et provoquent le dépérissement ou la mort des frênes.

Aucun moyen n’a encore été découvert pour éradiquer ces infestations. Il est possible de les ralentir en coupant les arbres touchés ou en utilisant un pesticide à faible toxicité sur ceux qui ne sont pas atteints.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus