TC Media - Frédéric Lacroix-Couture Le groupe Multi-Prêts, situé à L'Île-des-Sœurs, risque de faire davantage concurrence aux grandes banques depuis l'acquisition d'Invis.

Le groupe Multi-Prêts/Mortgage Alliance, dont le siège social est à L’Île-des-Sœurs, est devenu la plus importante société de courtage au Canada à la suite de l’achat de la firme ontarienne Invis et sa filiale Intelligence Hypothécaire, au début du mois.

Cette acquisition permet à Multi-Prêts de presque doubler son volume de prêts, qui passera de 13 milliards à 22 milliards de dollars.

Par ailleurs, le nombre de courtiers passe de 2000 à 3000 à travers le pays, ce qui permettra aussi à Multi-Prêts de renforcer sa présence dans l’Ouest canadien et en Ontario.

La transaction, la plus importante de la compagnie depuis son achat en 2015 par un groupe d’investisseurs mené par le pdg actuel Luc Bernard, finalise la première phase d’un «plan d’affaires ambitieux».

L’entreprise québécoise souhaite doubler sa taille dans un horizon de trois ans, mais il est encore trop tôt pour parler de création d’emplois, indique le porte-parole de Multi-Prêts, François Gaboury.

Celui-ci assure que le siège social restera au Québec bien que groupe est présent un peu partout au Canada. M. Gaboury

Impact

Le chargé de cours en finances à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, Robert Pouliot se questionne sur l’impact de cette transaction sur les consommateurs.

«Ils vont être plus forts pour négocier leurs commissions vis-à-vis les banques. Mais est-ce qu’ils vont pouvoir aussi obtenir de meilleures conditions pour leurs consommateurs? Je ne sais pas. Ça, c’est le grand mystère», explique-t-il.

M. Pouliot juge aussi intéressant de voir un nouveau siège social pancanadien du milieu de la finance rester dans la province au lieu de partir pour Toronto.

«On n’a pas beaucoup d’entreprises financières qui grandissent au Québec. Mais ça, c’est ce que j’appellerais une nouvelle génération d’institutions financières qui fleurit», soutient l’enseignant.

Selon lui, le développement de Multi-Prêts sera à surveiller dans les prochaines années.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus