Gracieuseté Philippe Bédard et son entraîneur, Sébastian Scutaru, lors du championnat canadien à Vancouver.

Après avoir remporté un 4e championnat canadien, l’athlète paralympique de L’Île-des-Sœurs, Philippe Bédard, n’est pas en mesure de dire quand il reviendra sur le court. Le tennisman doit soigner une déchirure à l’épaule qui l’incommode depuis deux ans.

«Je veux encore gagner le championnat l’an prochain, mais je ne sais pas quand je vais pouvoir revenir au jeu si je subis une opération», précise l’athlète de 35 ans.

Philippe Bédard prendra congé au cours des prochains mois pour soigner sa blessure. L’athlète arrivait à jouer grâce à des injections de cortisone tous les trois mois.

Selon le physiothérapeute de la clinique Kinatex Sports à L’Île-des-Sœurs, Pierre Joly, les blessures à l’épaule sont fréquentes au tennis.

«Ce qui mène à ces blessures, c’est souvent une surutilisation ou un débalancement de l’épaule. Si ce n’est pas abordé, avec le temps les inflammations chroniques du tendon le fragilisent et peuvent provoquer des déchirures», souligne-t-il.

10 titres en carrière
Le sportif a obtenu son 10e titres en carrière en remportant le championnat canadien Birmingham de tennis en fauteuil roulant à Vancouver le 30 octobre. Afin d’obtenir son titre, Philippe a vaincu en finale une étoile montante de la Colombie-Britannique âgée de 17 ans, Tomas Bourassa. Les deux sets se sont terminés par la marque identique de 6-0.

«Je ne voulais pas m’étirer sur le court et je suis content de ma performance, c’était l’objectif», indique Philippe.

Cette victoire termine bien la saison du sportif, qui n’avait pas réussi à gagner de médaille à Rio cet été alors qu’il était le seul Canadien sélectionné. Birmingham était d’ailleurs le premier championnat auquel il prenait part depuis juin.

Le sportif sera également honoré au conseil de ville de Bromont, sa ville natale, lundi soir.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus