Gracieuseté L'athlète olympique Caroline Calvé est venue s'adresser aux jeunes joueurs de tennis pour leur dire de ne pas abandonner malgré les obstacles.

Deux joueurs supplémentaires du Club de tennis de L’Île-des-Sœurs se sont qualifiés jeudi pour le Championnat canadien junior des 16 ans et moins. Christophe Clément et Hyo Ri Jang se joignent à Elodie Pettreca, Mathieu Vinet et Samuel Paquette, déjà sélectionnés depuis quelques semaines. Les adolescents tenteront de mettre la main sur un des quatre titres, en simple et en double.

Âgé de seulement 12 ans, Christophe a joué le tout pour le tout lors de sa qualification. Il a remporté le match 3-6, 7-5 et 7-6.

«On était une bonne quinzaine du Club derrière lui, à l’encourager. Ça a été un moment très spécial pour tout le monde», illustre l’entraîneur de l’équipe du Québec, Christine Picher.

Le championnat représente également une expérience hors du commun pour les quatre autres joueurs de L’Île-des-Sœurs. «Le fait que ça se passe ici, au Club, ça signifie beaucoup pour eux. Ce sont des étapes importantes de leur carrière et c’est spécial de vivre ça chez soi», soutient Mme Picher.

La compétition nationale est importante pour le rayonnement de l’arrondissement, tout comme pour celui de la Ville de Montréal, croit le maire de Verdun, Jean-François Parenteau. «Le club de tennis de L’île-des-sœurs, c’est un joyaux pour l’arrondissement. Plusieurs bons joueurs ont commencé ici», rappelle-t-il.

Persévérer
Le plus important dans le sport est de persévérer malgré les obstacles, selon l’athlète olympique Caroline Calvé. Première femme canadienne à avoir remporté une Coupe du monde en snowboard alpin, elle a donné le coup d’envoi à la compétition en s’adressant aux jeunes représentants des équipes de partout au pays.

«J’essaie de montrer à travers mon histoire que j’ai appris de mes erreurs. Qu’on soit des athlètes en tennis ou dans une autre discipline, on vit sensiblement la même chose. On va tous se planter, vivre des moments plus difficiles», explique Caroline Calvé, fière de sa performance aux Olympiques de Sotchi en 2014, après sa déception quatre ans plus tôt à Vancouver.

La planchiste  a aussi misé sur l’importance de l’effort. «Une fois que nos objectifs sont établis, il faut avoir un plan, une stratégie. C’est merveilleux d’oser rêver, mais il faut agir pour réaliser ses rêves», croit-elle.

Un message qui motivera peut-être les cinq représentants du Club de tennis de L’Île-des-Sœurs, qui tenteront d’accéder à la finale du 29 mars.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!