TC Media - Sophie Poisson La montée des eaux visible au Domaine Saint-Paul où le port de bottes est nécessaire pour circuler.

L’Île-des-Sœurs a été épargnée par la crue des eaux qui a poussé Montréal à décréter l’état d’urgence. Seulement quelques débordements mineurs sont à signaler le long des berges.

Le maire Jean-François Parenteau reconnaît que le niveau d’eau est plus élevé que d’habitude, mais il assurait sur les réseaux sociaux, le 8 mai, qu’il n’y a aucun risque d’inondation.

La conseillère Marie-Ève Brunet, qui connaît la grande générosité des Insulaires, propose pour sa part de porter assistance, notamment en faisant des dons à la Croix-Rouge, en faisant des sacs de sable ou en soutenant les équipes de bénévoles.

Parmi les endroits particulièrement touchés, on note L’Île Pariseau et L’Île-Bizard dans l’ouest de Montréal. À L’Île Perrot, l’autoroute 20 est fermée dans les deux directions depuis dimanche à la hauteur du pont Galipeault. La rivière des Prairies ainsi que la rivière des Mille-Îles causent aussi bien des dégâts à Laval et Mascouche. Ailleurs au Québec, Gatineau, Lac-Saint-Jean, Trois-Rivières, Sainte-Marthe-sur-le-Lac et Louiseville sont aussi touchés. Au total, quelque 2500 maisons ont été inondées et 1500 personnes ont été évacuées.

Pour communiquer avec la Croix-Rouge, le 514 362-2929

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!