Gracieuseté - Bernard.Petridis L'application «Montréal en Histoires» est disponible en quatre langues: français, anglais, espagnol et mandarin.

Un parcours technologique nous invite à revivre le passé des ponts Jacques-Cartier et Champlain ainsi que de l’Estacade à pied ou à vélo, à travers le réseau cyclable du Grand Montréal. Créé par la société des Ponts Jacques Cartier et Champlain (PJCCI), «Des histoires et des ponts» est disponible gratuitement sur l’application «Montréal en Histoires».

Le legs patrimonial réalisé à l’occasion du 150e anniversaire du Canada souligne le rôle majeur que les infrastructures ont eu dans l’histoire et le développement de la métropole.

«L’intégration de ce nouveau parcours se veut accessible, éducatif et ludique. Il vient bonifier à merveille les contenus disponibles dans l’appli et propose l’élargissement des secteurs à visiter», souligne par voie de communiqué le producteur délégué de Montréal en Histoires, Martin Laviolette.

Deux balades sont proposées: l’une de 30 minutes et l’autre d’une heure. Les Insulaires vont ainsi être guidés vers cinq lieux d’intérêts où des capsules audiovisuelles didactiques vont apparaître sur leur cellulaire et dévoiler tant des images que des illustrations et des textes.

L’application prévoit aussi trois réalités augmentées qui vont leur permettre de revivre, grâce à des vidéos immersives, des faits historiques, des anecdotes et des personnages animés dans un décor d’autrefois.

Ponts
Dans le secteur du pont Champlain, trois lieux d’intérêts sont identifiés. L’application revient sur la création de la Voie maritime du Saint-Laurent, le rôle de l’Estacade, ainsi que la mise en place de programmes de protection de l’environnement. Les Insulaires auront également la possibilité d’apprécier différentes images qui montrent son édification entre 1957 et 1962.

Quant au pont Jacques-Cartier, il dévoile un premier lieu d’intérêt à l’entrée située du côté de Montréal et explique la configuration de l’infrastructure. Le parcours se poursuit avec des images de la construction de La Ronde et du pont en réalité augmentée.

Un des extraits raconte l’histoire des ponts de glace et présente la métropole des années 1880. Le dernier arrêt se fait au Quai de l’horloge pour raconter la construction du pont.

D’autres contenus historiques s’ajouteront au cours des deux prochaines années, entre autres, sur le pont Honoré-Mercier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!