TC Media - Sophie Poisson Parmi les membres, on retrouve tant une jeune femme de 18 ans, qu'une doyenne de 68 ans, des personnes qui préparent un Iron Man, comme celles qui viennent perdre du poids.

Les Insulaires vont pouvoir profiter du club de sport « On the run JLP » dirigé par l’ancien champion de France du saut en longueur, Jean-Luc Poussin dès le mois prochain. Chaque lundi matin pendant douze semaines, au parc Lacoursière, il va partager en plein air son expérience avec les coureurs de tous les niveaux, leur enseigner sa technique pour minimiser les blessures et améliorer les performances.

«Beaucoup de résidents de L’Île-des-Soeurs aiment courir et seraient intéressés par notre programme», raconte l’administratrice du club, Annie Archambault.

M. Poussin, qui a débuté sa carrière professionnelle au Québec en 2008 en donnant des cours privés dans une salle de fitness à Outremont, a ouvert son propre club de course il y a trois ans. Étant lui-même Verdunois, son réseau social lui a tout d’abord permis de débuter sur la terre ferme, puis d’étendre ses services à Lachine.

Chaque semaine, il réunit déjà une quarantaine de membres de tous les âges et de tous les profils sportifs.

Répondre aux besoins
«Il y a plusieurs résidences pour personnes âgées à L’Île-des-Sœurs ce qui pourrait constituer une bonne clientèle. On a déjà trois retraitées très actives qui ont montré de l’intérêt pour nos cours. On vise aussi le Campus Bell». explique Mme Archambault.

Plusieurs plages horaires sont prévues pour répondre au mieux aux besoins des Insulaires. Le créneau 6-7h s’adresse principalement aux travailleurs et le 8h-9h aux aînés.

Le programme, en plus de la course, inclut plusieurs exercices et du conditionnement physique.

«Mon objectif est de faire en sorte qu’ils puissent courir sans avoir de blessures aux chevilles, genoux ou hanches, parce qu’ils ont une mauvaise technique. Je veux que les gens aient du plaisir et non pas qu’ils craignent à l’avance d’avoir mal physiquement pendant une semaine», insiste Jean-Luc Poussin.

La méthode enseignée par l’athlète est celle qu’il a lui-même reçue de son entraîneur, Jacques Piasenta, lorsqu’il compétitionnait au niveau international. Elle est axée entre autres sur la décomposition du mouvement, comme la foulée qui est perçue à travers différents exercices, puis qui est répétée à un rythme plus soutenu.

Le programme prévoit aussi des entraînements individuels durant la semaine. Chaque membre reçoit entre autres un «défi de la semaine», qui vise principalement le renforcement musculaire.

Projets d’avenir
«La prochaine étape est de se constituer en organisme à but non lucratif, annonce l’administratrice. Cela va nous permettre de discuter plus facilement avec l’arrondissement de Verdun des différentes possibilités de location de salle pour poursuivre les entraînements en hiver».

La démarche qui va être entreprise très prochainement pour répondre aux besoins dès octobre concerne tant L’Ile-des-Sœurs que la terre ferme. Le site de Lachine dispose déjà d’une salle à l’école Gentilly de Dorval.

«À terme, nous voulons avoir suffisamment de membres pour créer des groupes débutants, intermédiaires et élites. Ça s’en vient», souligne M. Poussin.

Aucune autre expansion n’est prévue dans la métropole puisque l’athlète souhaite privilégier la qualité plutôt que la quantité.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!