TC Media - Sophie Poisson Les feux de circulation sont en service depuis le 18 août.

Les feux de circulation au croisement du boulevard René-Lévesque et de la rue Berlioz sont installés depuis le 17 août et devenus fonctionnels dès le lendemain. Leur implantation était demandée depuis le mois d’août 2015 par plusieurs Insulaires qui jugeaient l’emplacement dangereux, mais, deux ans plus tard, les avis restent tout aussi partagés qu’à l’époque.

«Je trouve que ce n’est pas nécessaire de changer le croisement, soutient Francis à l’arrêt d’autobus. Il y a beaucoup de circulation, mais je suis souvent ici et je vois rarement des gens qui se coupent le chemin ou qui klaxonnent. Il y a peut-être quelques hésitations, mais pas de frustrations.»

Sur la piste cyclable, le constat est le même pour Patrick. Le Lavallois est impressionné de la civilité dont font preuve les Insulaires et se demande si les feux de circulation ont une raison d’être.

«Je viens d’arriver sur l’île pour rejoindre l’estacade et jusque-là, les automobilistes semblent bien sensibilisés et ils me laissent passer à chaque fois.»

Affluence
À la station essence, l’automobiliste Yacine explique qu’il se rend sur place presque tous les matins lors de son tour de l’île en course à pied et qu’il reste coi face aux travaux.

«Je ne comprends vraiment pas pourquoi ils font ça. Je trouve qu’il n’y a pas assez de passage ici. Les feux qui ont été installés de l’autre côté de la rue Berlioz sont par contre très pratiques le matin, aux heures de pointe.»

L’Insulaire craint donc attendre de longues minutes, seul à l’intersection, avant de pouvoir traverser et il aurait préféré un giratoire pour ne pas arrêter complètement la circulation.

Megan ne partage pas entièrement son avis.

«Je n’ai jamais trouvé ce croisement compliqué donc je ne vois pas pourquoi la signalisation change. Je pense par contre que c’est préférable d’avoir des feux plutôt qu’un rond-point, parce que sinon, ça aurait été trop difficile pour les piétons de traverser la rue.»

Sur la petite dizaine de personnes interrogées jeudi après-midi, un seul semblait satisfait.

«C’est une bonne chose, insiste Franck. Avant, tout le monde s’arrêtait au panneau stop, mais essayait ensuite de repartir en même temps. Personne ne savait qui avait la priorité, donc je pense que ça va régler la question.»

Les parents dont les enfants feront prochainement leur rentrée scolaire devraient également être de cet avis.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!