Le marché de l’immobilier de luxe se porte bien à L’Île-des-Sœurs. D’après une analyse de la compagnie Royal LePage sur l’achat et la vente de propriétés, le nombre de transactions de condos haut de gamme a presque doublé.

Le courtage immobilier de luxe tel que défini par Royal LePage comprend les maisons et condos de plus de 750 000$. Cela exclut les constructions neuves vendues par les entrepreneurs, comme le nouveau projet de la Point-Nord. Il s’agit principalement de revente.

Spécialisée dans la vente de propriété de luxe, la courtière Marie-Yvonne Paint connaît bien le marché de L’Île-des-Soeurs. «C’est un beau marché qui a pris de la valeur pendant les dix dernières années, dit-elle. Il y a dix ans, il y avait moins de bâtiments. L’île a connu une éclosion de constructions neuves.»

Une nouvelle génération de client a augmenté la demande, alors que l’offre est à la baisse. Avec la préservation des espaces verts, le zonage pour construire est limité, presque saturé. Ces facteurs stimulent la rapidité des transactions et les propriétés de luxe à vendre restent moins de temps sur le marché.

En chiffres

Dans son analyse comparative des deux dernières années, les ventes de condos de luxe pour le premier trimestre sont passées de 8 en 2017 à 14 en 2018. De plus, la valeur maximale a augmenté de 862 000$. Le nombre de jours sur le marché a baissé de plus de 50%, passant de 255 à 118.

 

«Les gens de LÎle-des-Sœurs veulent rester à l’île, c’est une clientèle spécifique.»
— Marie-Yvonne Paint, courtière immobilière

Les ventes de maisons ont chuté, allant de 21 ventes en 2017 à seulement 12 en 2018. «Il y a moins de maisons cette année», dit Marie-Yvonne Paint. Cependant, elles aussi se vendent plus rapidement que l’année passée, passant de 88 jours sur le marché à 51. Elles abritent principalement des familles.

Comparativement aux autres grandes villes canadiennes, Montréal est en forte hausse de vente de maisons détachées haut de gamme. Le marché a augmenté de 9.1% entre 2017 et 2018, alors que Toronto chute de -0.2%. Vancouver a augmenté de 5.2% et la prévision pour 2019 recule de 3%.

Du côté du marché des condos urbains canadiens, Montréal a une faible hausse de 3.9%. La grande région de Toronto est en tête de peloton avec une augmentation de 10.4% et Calgary régresse avec -6.1%.

Il y a présentement en inventaire 26 condos de luxe à vendre et 24 maisons de luxe sur le marché insulaire de la revente.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!