L’éco-féministe Véronique Doucet présente son exposition Ralentir le temps au Centre communautaire Elgar. Sa technique l’amène à prendre des photos de l’impact humain sur la nature, puis à les développer, avant de peindre par-dessus. Elle transforme ainsi des photos de déchets en peinture. C’est avec «le brut et l’esthétique, la matière et la couleur, la nature et la culture» que l’artiste multidisciplinaire produit ses tableaux. Ses toiles deviennent des abstractions qui «surprennent par le mouvement et la saturation des couleurs».
La dizaine de toiles accrochée à l’entrée du centre ainsi que dans le couloir menant à la bibliothèque est agrémentée d’une pièce de taxidermie représentant un renard à deux têtes.
Mme Doucet enseigne les arts visuels en Abitibi depuis six ans.

Ralentir le temps est présentée au Centre communautaire Elgar (260, rue Elgar) jusqu’au 21 septembre.

Pour plus d’infos
veroniquedoucet.com

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!