Le 4 mars dernier, l’organisme Renaissance, ayant une succursale située à L’Île-des-Sœurs, s’est joint au projet Équi-t-é, qui vise à sensibiliser les employeurs sur les défis de la conciliation travail-études chez les jeunes.

L’organisme à but non lucratif, qui œuvre dans l’insertion sociale et professionnelle, s’est engagé à porter une attention particulière aux conditions de travail offertes à ses employés-élèves affectés aux Fripe-Prix et aux Centres de dons Renaissance.

Le directeur général de Renaissance, Pierre Legault, dit apporter son soutien à la persévérance scolaire des jeunes et au développement social en général. «En poursuivant leurs études, les jeunes augmentent leurs chances de se trouver un meilleur emploi, d’améliorer leurs conditions de vie et de participer activement à l’épanouissement des collectivités», indique-t-il.

Renaissance possède 22 magasins dans la région métropolitaine, dont L’Île-des-Sœurs (750, chemin du Golf) et Verdun terre ferme (4261, promenade Wellington).

Pour plus d’informations sur le projet Équi-t-é, visitez leur site internet: http://www.equitemontreal.ca

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus