Photo: Archives Le maire de l'arrondissement de Verdun, Claude Trudel.

Profitant de la période des questions à la séance du conseil d’arrondissement du 3 juillet, le citoyen Claude Talbot est revenu sur le «printemps policier». Il a demandé au maire Claude Trudel, responsable de la Sécurité publique à la ville de Montréal, de commenter le travail des policiers montréalais.

Sans la moindre hésitation, M. Trudel a affirmé qu’il considérait que les policiers avaient bien rempli leur devoir et qu’il est «très-très-très satisfait» de leur travail. Il n’a pas nié qu’il puisse y avoir eu certaines erreurs, dans le cadre des nombreuses interventions policières, mais que leur bilan était très positif.

En réponse à la deuxième question de M. Talbot, M. Trudel a précisé que toutes les plaintes sur le travail des policiers étaient soumises au Comité de déontologie. Il a ajouté que les balises des opérations policières étaient bien définies. Il a conclu sa réponse en disant que s’il y avait des conclusions ou des jugements défavorables aux policiers, le conseil municipal respecterait une telle décision.

Il est à noter que, contrairement à la séance précédente du conseil, M. Talbot a été le seul à s’exprimer sur le travail des policiers, lors des nombreuses manifestations qui ont eu lieu, depuis le début de l’année. Il a aussi dénoncé la procédure de la période des questions qui limite leur nombre et le temps alloué à chaque intervenant tout en indiquant qu’il s’y soumettrait.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!