Audrey Clément-Robert / TC Media Le Bloc Québécois croit avoir trouvé une solution pour éviter que les utilisateurs du pont Champlain aient à payer leur traversée.

Le Bloc Québécois évoque la possibilité de faire payer les bateaux qui passent sur la voie maritime du Saint-Laurent pour financer le nouveau pont Champlain plutôt que d’imposer le péage aux automobilistes.

Ce scénario pourrait faire partie d’un projet de loi déposé à l’automne, après les élections.

« On doit payer plus cher parce qu’il [le pont Champlain] est sur la voie maritime du Saint-Laurent. Il doit être surélevé pour permettre la navigation jusqu’en Ontario et aux Grands Lacs », explique Mario Beaulieu, chef du Bloc Québécois.

Le parti souverainiste déposera un projet de loi à la Chambre des communes qui obligerait le gouvernement fédéral à s’entendre avec le gouvernement provincial sur la construction et le financement du pont.

De son côté, l’attaché de presse du ministre de l’Infrastructure, Denis Lebel, soutient que comme annoncé lors du lancement du projet, il y aura un péage sur le nouveau pont Champlain.

« Si le gouvernement du Québec désire être maître d’œuvre des ponts fédéraux de la région de Montréal, nous avons déjà indiqué à plusieurs reprises que nous sommes ouverts à une cession à la province », conclut Vincent Rabault.

Les prochaines élections fédérales auront lieu le 19 octobre 2015.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!