Le Dorvalois Brent Lakatos continue sa ruée vers l’or en montant sur la première marche du podium au 100 mètres T53 du Grand Prix de para-athlétisme de Londres. Sa victoire lui a permis d’établir un nouveau record à cette compétition avec un temps de 14,31 s.

Sans toutefois améliorer sa marque personnelle, il a devancé au fil d’arrivée le Brésilien Ariosvaldo Fernandes Silva ainsi que le Britannique Mickey Bushell, qui a pris le troisième rang avec un chrono de 14,97 s. Le Canadien Ben Brown s’est retrouvé cinquième.

Pour obtenir sa première place, Brent Lakatos a su vaincre un problème technique qui l’empêchait d’être efficace dans les sprints, et ce, depuis le début de la saison.

« À ma deuxième poussée, les roues arrière de mon fauteuil rebondissaient et les pneus glissaient. Ce qui fait que j’accusais un retard d’un fauteuil sur les autres après les trois premières poussées. J’ai raccourci ma première et, maintenant, les pneus restent bien sur la piste », explique le para-athlète.

Accrochage
Le coureur en fauteuil a par contre été disqualifié au 1500 mètres. Une mauvaise manœuvre l’a fait chuter, entraînant ainsi le Russe Alexey Buchenok et le Néerlandais Kenny van Weeghel.

« J’étais devant et je me suis fait frapper sur une roue arrière. J’ai dû tourner rapidement vers l’intérieur et je suis tombé. Sur la piste, j’ai cru que c’était de ma faute, mais d’autres personnes ont vu la reprise vidéo et ils pensaient que c’était la faute du Russe », commente-t-il.

L’autre canadien en compétition dans cette catégorie, Josh Cassidy, a terminé quatrième avec un temps de 3 min 22,10 s. C’est le Suisse Marcel Hug qui a remporté l’or en 3 min 19,73 s.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!