Ryan Remiorz Nick Fontanelli après son arrestation lors de sa première comparution devant les tribunaux.

Nick Fontanelli, l’homme de 23 ans accusé du meurtre prémédité de son ex-fiancée, Samantha Higgins, et d’outrages à un cadavre, sera de retour en cour le 28 novembre au palais de justice de Montréal pour le début de son enquête préliminaire.

La Couronne a l’intention d’appeler 25 témoins à la barre lors des deux semaines que durera cette étape préalable au procès de l’accusé.

S’il est reconnu coupable, Fontanelli est passible d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans. Pour assurer sa défense, l’accusé a retenu les services de Me Marc Labelle, réputé pour avoir représenté certains tueurs en série, dont William Fyfe et Michael McGray.

Samantha Higgins est disparue dans la nuit du 6 au 7 juillet 2015, alors qu’elle rentrait à pied à son domicile à Lasalle après une soirée entre amis. Trois jours plus tard, son corps mutilé a été retrouvé dans un sac-poubelle dissimulé sous un pont.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!