Ryan Remiorz Nick Fontanelli après son arrestation lors de sa première comparution devant les tribunaux.

Nick Fontanelli, l’homme de 23 ans accusé du meurtre prémédité de son ex-fiancée, Samantha Higgins, et d’outrages à un cadavre, sera de retour en cour le 28 novembre au palais de justice de Montréal pour le début de son enquête préliminaire.

La Couronne a l’intention d’appeler 25 témoins à la barre lors des deux semaines que durera cette étape préalable au procès de l’accusé.

S’il est reconnu coupable, Fontanelli est passible d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans. Pour assurer sa défense, l’accusé a retenu les services de Me Marc Labelle, réputé pour avoir représenté certains tueurs en série, dont William Fyfe et Michael McGray.

Samantha Higgins est disparue dans la nuit du 6 au 7 juillet 2015, alors qu’elle rentrait à pied à son domicile à Lasalle après une soirée entre amis. Trois jours plus tard, son corps mutilé a été retrouvé dans un sac-poubelle dissimulé sous un pont.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus