René-Robert Cavelier de LaSalle, Jeanne Mance, Maisonneuve, Marguerite Bougeoys et Kateri Tekawitha sont revenus de l’au-delà le 23 mars, le temps afin de participer au lancement officiel d’un recueil de récits historiques créé de A à Z, par 65 élèves de l’école Cavelier-De LaSalle.

Intitulé «De la Nouvelle-France jusqu’à nous», le livre de 166 pages propose un voyage dans le temps en Nouvelle- France et fait découvrir les bâtisseurs ayant marqué à leur manière le Québec et fait découvrir les traces qu’ils ont laissées dans la société d’aujourd’hui.

De l’idéation à l’écriture, à la mise en page, aux illustrations et à l’impression, chacune des étapes de l’édition d’un livre ont été abordées pour ce recueil de biographies historiques réalisé par les élèves de deux classes de 3<V>e<V> secondaire du programme d’éducation internationale de l’école secondaire Cavelier-De LaSalle.

«Je suis extrêmement fière des élèves. J’ai un gros pincement au cœur quand je vois ce qu’ils sont capables de faire», a lancé Geneviève Pelletier, enseignante d’histoire et de géographie à l’origine de ce projet.

Déguisements
Pour le lancement, des élèves costumés en personnages historiques ont défilé sur la scène, devant une quarantaine d’étudiants, enseignants et invités.

D’autres personnages tels que Jacques Cartier, D’Iberville, Samuel de Champlain, Des Groseillers, Dollard des Ormeaux, Louis Joliet, Radisson, Frontenac, Vaudreuil, Jean Talon, Boucherville, Montmagny et autres, occupent aussi une place dans le recueil.

D’une étape à l’autre
Sous la direction de l’entrepreneur-artiste Marc Sauvageau, la création de ce livre s’est amorcée par un travail de recherches sur des personnages importants de la Nouvelle-France. Après la recherche, il y a eu rédaction des textes ainsi que leurs corrections, pour un comité de correcteurs.

Le comité d’édition a pris la relève en décidant de l’allure que prendrait le livre, c’est-à-dire l’emplacement des images, des dessins, de la grosseur des lettres ainsi que du type de calligraphie qui allait être utilisée.

«Partir d’une idée et créer un livre demande beaucoup d’efforts. Le résultat est très professionnel. C’est mon 25e livre édité dans des écoles, faits pour des jeunes et par des jeunes. Il sera déposé aux bibliothèques nationales du Québec et du Canada», dit Marc Sauvageau.

Témoignages
Des membres du comité de rédaction ont parlé de leur expérience. «Ma participation m’a permis de développer des valeurs qui me seront utiles, tant dans ma vie de tous les jours que dans mon cheminement scolaire», a dit Yasmine Djelloudi.

Quatre jeunes intervenantes ont parlé de persévérance, entraide, patience et même la conscience de la valeur de l’argent.

«Pour les élèves qui ont une passion pour l’écriture ou le dessin, le projet leur a permis d’avoir des portes ouvertes pour continuer leur passion plus tard et peut-être même en faire un métier»,  ont-elles dit.

«Les projets d’écriture me passionnent et vous avez fait un résumé de ce qui se passe cette année avec les 375 ans de Montréal. Vous avez parcouru ces 375 années en arrivant à ce que nous vivons à tous les jours à Cavelier-De LaSalle», a lancé Alain Lavoie, le directeur de l’école.

Des organisations telles que «Subvention culture» de l’école et la fondation Cavelier-De LaSalle ont contribué au financement du projet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!