TC Media / Gracieuseté : Normand Blouin Le dernier des six courts-métrages du LaSallois Alberto D’Onofrio intitulé »Sharpé» sera projeté sur grand écran au Festival de Cannes.

Le film Sharpé, réalisé par un LaSallois et tourné en grande partie à LaSalle, sera du Festival de Cannes. Le 26 mai, Alberto D’Onofrio présentera sa dernière création au Catalogue du court.

Il y a un an, en allant chercher sa mère à l’aéroport, il avait croisé Xavier Dolan aux arrivées internationales. Celui-ci était de retour à Montréal après s’être mérité le Grand prix du festival. Il en avait profité pour échanger quelques mots et prendre une photo avec lui.

Cette année, ce sera au tour d’Alberto D’Onofrio de se rendre au prestigieux festival.

Son œuvre de 12 minutes sur bande 16 mm décrit la vie d’un psychopathe qui peine à se détendre. Son seul moyen pour trouver une certaine stabilité est de couper et hacher frénétiquement chaque morceau de nourriture qui lui tombe sous la main. Son univers va basculer lorsque son couteau le trahira.

Un décor inspirant

L’ambiance de LaSalle inspire beaucoup le jeune réalisateur de 24 ans qui y réside depuis toujours.

«Chaque fois que je dois tourner une scène, je l’imagine automatiquement dans certains endroits du quartier», explique-t-il. Pour Alberto D’Onofrio, l’arrondissement a le caractère qu’il faut pour coller parfaitement à son œuvre et devient presqu’un personnage.

Il voue une grande admiration pour le réalisateur américain Martin Scorsese, dont le classique Taxi Driver a d’ailleurs influencé nombre de ses œuvres. «J’essaie d’inclure des plans de caméra plus nerveux doublés d’une légère facture documentaire dans mes réalisations», précise M. D’Onofrio.

Tisser des liens

Se rendre à Cannes est une chance inouïe pour le jeune LaSallois d’échanger avec ses pairs et surtout, recevoir de précieux conseils. Alberto D’Onofrio, abasourdi lorsqu’il a reçu la confirmation de sa présence à Cannes, est impatient prendre le pouls des membres influents de l’industrie cinématographique.

Le réalisateur aimerait profiter de cette occasion pour créer de nouveaux contacts. «Je veux aussi discuter de mes nouveaux projets et voir si des gens sont intéressés», espère-t-il.

Pour le jeune créateur, les chances se multiplient alors qu’il s’envolera dès son retour de Cannes à destination de Los Angeles où il présentera son court-métrage au festival Film Invasion L.A..

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!