TC Media Archives Le marché de quartier est l'un des projets du projet de revitalisation Airlie-Bayne.

Créé en 2009, le projet de revitalisation du secteur Airlie-Bayne vient de recevoir un nouveau coup de pouce financier de la Ville de Montréal et de l’arrondissement de LaSalle totalisant un peu plus de 100 000$.

Ce projet vise à améliorer les conditions sociales et économiques des citoyens de ce secteur défavorisé, qui s’étend entre les rues Airlie et Bayne, ainsi que les 80e et la 90e Avenues.

Le conseil d’arrondissement a renouvelé son entente avec la Table de développement social (TDS) de LaSalle pour la coordination de la revitalisation urbaine intégrée du secteur Airlie-Bayne en 2017.

Près de 75% de la facture sera assumée par la Ville de Montréal, avec une contribution de 71 700$. Cette somme couvrira les frais de gestion, tels que les ressources humaines et le projet de mobilisation du milieu.

LaSalle verse une contribution supplémentaire de 35 000$ à la Table de développement social pour un soutien à l’animation de la vie de quartier.

«Nous remercions l’arrondissement sur qui on peut compter depuis 2010 pour l’animation de la vie du quartier. La création d’espaces de socialisation et d’activités d’information, d’éducation et d’animation est nommée à plusieurs reprises par les citoyens», soutient Maude Vallée.

Parmi ces activités figurent un marché de quartier, une cabane à sucre, de l’aide aux devoirs, l’enlèvement de graffitis, la plantation d’arbres et de fleurs, la pratique d’activités physique et la saine alimentation. L’ajout des jeux d’eau L’Aquaciel sur le terrain du Centre Dollard-St-Laurent s’est avéré précieux pour les familles.

Histoire du projet
En 2009, LaSalle et la TDS ont entrepris plusieurs démarches pour mettre en marche une stratégie de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

«Le concept de revitalisation urbaine intégrée (RUI) combine l’apport des citoyens, des représentants des secteurs privés et publics, des élus et des organismes travaillant conjointement à améliorer la qualité de vie des résidents des quartiers défavorisés», explique Maude Vallée, directrice de la TDS.

Huit ans plus tard, l’arrondissement se réjouit d’une présence accrue des autorités policières et du sentiment de confiance que la population éprouve à leur égard. On note l’implication de propriétaires immobiliers dans la rénovation des logements, grâce aux subventions de la Ville de Montréal.

Grâce à l’aménagement d’un espace citoyen extérieur et l’ouverture d’un local au 9160, rue Airlie, il est possible d’offrir des ateliers et des activités sur une base régulière.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!