TC Media / Gracieuseté Avant les rénovations, le minuscule vestiaire de l’église obligeait certaines personnes à attendre à l’extérieur avant de pouvoir entrer.

À l’occasion de son 28e anniversaire de fondation, l’Église Nouveaux Débuts a réalisé une cure de rajeunissement pour ses locaux de la rue Clément. Les travaux, au coût de 1,5 M$, ont permis de procéder à des rénovations d’envergures.

Tout l’extérieur de la bâtisse a été refait en plus de l’installation d’un système de sécurité comprenant 16 caméras de surveillance. À l’intérieure, les toilettes et la cuisine ont complètement été remises à neuf et la pièce centrale est maintenant équipée de 300 nouvelles chaises en cuir véritable.

«Les travaux ont entièrement été financés par nos membres de confession évangélique», précise Stéphane Chauvette, pasteur senior de l’église. Selon lui, des rénovations étaient nécessaires puisque l’hiver, une centaine de personnes étaient présentes pour les rassemblements du dimanche et certaines devaient attendre à l’extérieur avant d’avoir accès au vestiaire.

Au printemps, M. Chauvette accompagné de la mairesse de LaSalle, Manon Barbe, ont précédé à la dédicace – inauguration pour un lieu de culte – de l’édifice.

De Pierrefonds à LaSalle
En 1989, naissait cette église évangélique à Pierrefonds, dans le sous-sol de l’ancien révérend LeGassick et sa femme Mimi. Six ans plus, leur communauté élisait domicile à LaSalle.

Le Révérend Chauvette, qui a repris les rênes de l’institution religieuse en 2013, explique que le nombre de familles dans le besoin à LaSalle n’était pas étranger à ce choix. L’Église essaie de venir en aide aux personnes qui vivent une situation difficile tout en tentant de les amener à devenir des citoyens débrouillards qui contribuent à la société.

En plus de rassemblement du dimanche et d’un cours qu’il donne à près de 80 étudiants de tous âges, le mercredi soir, le pasteur anime aussi une émission sur les ondes de la radio chrétienne WCHP 760 AM.

«Je ne traite pas seulement de sujet religieux. J’essaie d’introduire des nuances. Tout n’est pas blanc ou noir, bon ou méchant, ajoute celui qui est aussi enseignant en histoire. Je me fais un devoir d’expliquer certains conflits ou certaines réalités, mais sans prendre de raccourcis».

Il voulait devenir missionnaire, mais on lui a fait comprendre que sa présence au Québec pourrait être significative puisque beaucoup choisissaient d’enseigner l’évangile sur la scène internationale. Il n’était pas non plus attiré par l’obligation du célibat qu’il ne partage pas avec la vision de l’Église catholique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!