TC Media / Isabelle Bergeron Détail de la sculpture de papier recyclé pour sensibiliser la population au respect de l’environnement des monarques.

Les papillons monarques étaient à l’honneur lors des Journées de la culture. Près de 250 citoyens et membres de l’Association des Artistes de LaSalle ont fabriqué une sculpture en trois dimensions pour sensibiliser la population aux dommages causés à cette espèce en péril.

Fait de papier recyclé et utilisant des techniques d’origami, le projet artistique représente l’environnement du papillon avec des arbres, des chenilles, des fleurs et bien sûr, l’insecte emblématique de l’Amérique du Nord.

«En repartant à la maison, les LaSallois connaissaient les gestes concrets à poser pour favoriser la survie des monarques», raconte Ginette Poissant, présidente de l’Association des Artistes de LaSalle.

Les participants souhaitaient contribuer au projet, mais aussi d’en apprendre davantage sur la vie et l’environnement du papillon. Puisqu’en plus de la réalisation de la sculpture, la Dre Louise Hénault-Ethier, chef des projets scientifiques pour la Fondation David Suzuki à Montréal, donnait une conférence au sujet des monarques et de l’asclépiade, seule plante où le papillon pond ses œufs.

Depuis 15 ans, les membres participent et proposent des projets lors des Journées de la culture. Cette année, ils désiraient avoir un impact sur la population autant sur le plan artistique qu’environnemental, un pari réussi pour Mme Poissant.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!