Chaque semaine, TC Media invite les candidats à la mairie de LaSalle aux élections municipales à exprimer leur point de vue sur différents enjeux locaux. Leur réponse est publiée telle quelle. Leur participation n’est pas obligatoire.

LaSalle suscite l’intérêt de nombreux promoteurs immobiliers. Au moment où les référendums municipaux sont sur le point d’être abolis par le gouvernement provincial, comment voyez-vous votre rôle d’élu dans vos relations entre les citoyens et les promoteurs?

Manon Barbe
Équipe Barbe – Pro Action LaSalle
Tout d’abord, comme équipe, nous nous sommes déjà prononcés sur le sujet au conseil de ville de Montréal. Si Québec devait abolir l’obligation de référendum dans le cadre de développements résidentiels, il faut, à notre avis, que de nouveaux mécanismes soient déployés pour s’assurer de bien connaître la position des citoyens. Le point de vue des citoyens est, pour nous, primordial dans le développement de tout projet qui les touche.

Il est plutôt rare qu’un projet fasse l’unanimité. Comme élus, il faut bien mesurer l’ampleur de l’accord ou du désaccord et en comprendre les motivations. Le référendum était l’un de ces moyens. Il faudra maintenant mieux encadrer les processus de consultation.

Depuis toujours, comme élus, nous nous sommes rangés derrière nos citoyens et avons accepté les conclusions des organismes de consultation publique. Ce n’est pas le cas actuellement avec la ville centre où déjà des exemples soulèvent la controverse.

Quant au lien avec les entrepreneurs, nous avons développé de nombreux outils pour les encadrer : plans d’urbanisme, règlements de zonage et autres que nous maintiendrons.

 

Kathy Landry
Projet Montréal
Afin de pallier à cette nouvelle loi qui réduit le pouvoir des citoyens, mon équipe et moi nous assurerons d’effectuer des consultations publiques en amont. Ainsi, les promoteurs pourront ajuster leurs propositions en s’assurant de bien répondre aux besoins des LaSallois(e)s avant de déposer un projet.

Pour Projet Montréal, développer des quartiers cohérents, dynamiques, sécuritaires et abordables pour les familles est une priorité. À LaSalle, il faudra éviter le zonage à la pièce et définir clairement les zones commerciales afin que les développements puissent aussi propulser l’économie locale et améliorer la vie de quartier. Nous mettrons l’accent sur des quartiers à échelle humaine, où le transport actif est mis de l’avant.

Dans l’optique de verdissement de la ville et de réduction des îlots de chaleur, nous comptons remettre en vigueur l’exigence d’utiliser des toitures blanches et favoriser l’implantation de toits verts lors de nouvelles constructions.

Dernièrement, nous désirons nous assurer que les contributions pour fin de parcs respecteront le maximum prévu par la loi et seront versées en espaces verts et non en argent.

 

Monique Vallée
Équipe Coderre
Il est temps d’amener une nouvelle vision à LaSalle à ce sujet.
Par exemple, l’équipe sortante à LaSalle a soumis deux projets de développements résidentiels sur l’ilot Wanklyn. Les deux projets ont été refusés d’emblée par les citoyens, ce qui est gênant pour l’équipe sortante. L’Office de consultation publique de Montréal a d’ailleurs émis des recommandations pertinentes qui nous serviront de guide.

Nous sommes en faveur d’un développement résidentiel en harmonie avec le bâti actuel pour augmenter le parc de logement, afin de garder nos familles LaSalloises et en recevoir des nouvelles.

Le nouveau statut de métropole conféré à Montréal grâce aux efforts et au dynamisme de l’équipe Coderre, et non par l’équipe de nos opposants, nous donne cette liberté de décider. Nous pourrons ainsi revoir le nombre de logements pour nos personnes aînées et nos jeunes familles, sans oublier les plus démunis.

De là l’importance d’élire l’équipe Coderre-LaSalle au complet.
Les promoteurs ont un rôle important à jouer, mais ce rôle ne peut s’accomplir au détriment des citoyens. L’équipe Coderre-LaSalle y veillera!

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!