Gracieuseté Une plaque a été remise au club en présence de Manon Barbe, des membres du conseil d’arrondissement, du ministre Robert Poeti, entre autres.

Le club Marguerite d’Oro, qui œuvre à briser l’isolement des aînés, fête ses 25 ans. Aujourd’hui, l’organisme compte presque 10 fois plus de membres que lors de sa création.

Grâce au club fondé en février 1993 par l’ancienne sénatrice du Parti libéral du Canada, Marisa Ferretti Barthé, les personnes âgées retrouvent un peu de leur jeunesse à chaque rencontre.

«On organise beaucoup d’évènements pour faire sortir les gens isolés, les faire danser, les faire rire», lance la présidente, Margherita Martella.

De fêtes comme Noël aux cabanes à sucre, en passant par les voyages estivaux, toutes les occasions sont bonnes pour se rassembler depuis 25 ans.

Mme Martella est impliquée depuis les débuts de l’organisme. «La première présidente était Silvana Cargnello et c’est à cette époque que j’ai accepté avec beaucoup d’enthousiasme d’être trésorière», raconte celle qui est restée à ce poste pendant 19 ans avant de prendre les rênes du club.

Évolution
À sa création, le club comptait 13 membres. «Aujourd’hui nous sommes plus de 100», ajoute la directrice.
Une dizaine de bénévoles assurent l’administration et l’organisation des différents événements.

«Je suis fière d’être présidente de ce club. Je désire qu’il grandisse et que les membres continuent de travailler ensemble avec respect et amour», conclut Margherita Martella.

Quelque 170 personnes étaient présentes pour célébrer cet anniversaire au Buffet Il Gabbiano à LaSalle, le 4 mars.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!