Cette conférence sur un grand découvreur qui a donné son nom à notre ville sera animée par Marcel Lussier et se tiendra au théâtre du Grand-Sault au centre Henri-Lemieux, 7644, rue Édouard à LaSalle.

Cavelier de LaSalle arrive en Nouvelle-France en 1667. La concession faite par les Sulpiciens de Montréal de la seigneurie de Lachine fait face à celle des Jésuites de l’autre côté du fleuve. Cavelier rencontre souvent des Indiens catholiques de la Mission des Jésuites. C’est ainsi qu’il entend parler de grands espaces à découvrir et surtout d’un grand fleuve qui pourrait peut-être le conduire jusqu’en Chine.

Il effectue son premier voyage aux Grands-Lacs et se rend au fort Cataracoui. De retour en France, il obtient du roi Louis XIV, l’exclusivité de la concession du fort Cataracoui et la permission de poursuivre ses découvertes, ce qui va lui créer quelques ennemis dans la colonie.

En 1682, il découvre l’embouchure du Mississipi. En 1685, il affrète quatre navires et se rend en Louisiane afin d’y fonder une colonie. Il connait une triste fin mais ses découvertes ne sont pas un échec car dès 1699, d’Iberville suivra ses traces.

En 1995, des archéologues de l’état du Texas ont retrouvé l’épave de La Belle, le navire de Cavelier de LaSalle.

Marcel Lussier est un conférencier reconnu en histoire et un spécialiste de Frontenac, Cavelier de LaSalle et Pierre Lemoyne d’Ibervile. Il est membre de trois Société d’histoire et de la Société généalogique canadienne-française. Il est aussi président canadien du Groupe consultatif sur l’Intérêt public de la Commission mixte internationale Canada-États-Unis.

Centre Henri-Lemieux le 12 novembre à 13h30. Yolande Massé au 514-365-4968.

Lise Grenier, secrétaire

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!