La Floride et son coton

Quand on parle de la culture du coton, c’est plutôt aux Antilles qu’on pense, ce sujet ayant été abordé dans des films et des livres, à moins d’en avoir le souvenir pour qui a déjà vu des plantations cotonnières de près. Et, bien sûr, la notion de l’esclavage y est associée, comme pour le sucre. Des chansons évoquent aussi cette idée du pauvre noir courbé et craignant le fouet du maître. Selon les sources Internet, le coton aurait deux origines, la plus connue datant de 3200 avant J.C., qui nous réfère à l’Inde d’où le cotonnier aurait essaimé vers le Moyen Orient, puis vers l’Égypte et en même temps vers l’Afrique et l’Europe, tandis que du côté de l’Amérique, des découvertes dans une grotte près de Tehuacan au Mexique ont été identifiées par les chercheurs comme étant des restes de tissus datant de 5800 avant J.C. Dans les deux cas, la migration explique l’expansion, la connaissance et l’évolution de la précieuse fibre. Aux États-Unis, la Floride n’est pas le seul état où se fait cette culture qui requiert beaucoup de chaleur et une bonne irrigation, de là à composer avec les ouragans puisqu’il faut en moyenne 120 jours de pluie par saison végétative. Les premiers essais en Virginie en 1607, près de Williamsburg, ont donné des résultats mitigés vu le climat peu favorable et c’est avec la colonisation plus au sud, en Caroline, en Floride et au Texas, que la culture du coton a trouvé une place dans l’économie du pays. En Floride, il n’y a pas que la plage, les hôtels et les restaurants de dire Gérard Charpentier, sociologue et auteur, rédacteur de la page «Destination du mois» du Soleil de la Floride, il y a aussi l’agriculture qui occupe une grande place, non seulement avec les pamplemousses et les oranges mais aussi avec la culture du coton qui classe maintenant les États-Unis en 2e place pour cette production mondiale, après la Chine qui avait cru être à l’origine de cette fibre, mais c’est plutôt l’Inde! Aujourd’hui, l’époque de l’esclavage est révolue et tout ce qui se faisait manuellement a été remplacé en 1793 par une machine à égrener le coton, rendant la main d’œuvre moins indispensable et le marché de l’esclave moins lucratif. . Les plantations se sont aussi orientées vers le tabac, les arachides mais surtout les agrumes.

Exposition Loran

Un pur plaisir que nous donne la visite de cette exposition présentée à la galerie Les Trois C du Centre Henri-Lemieux jusqu’au 13 novembre! En nombre plutôt restreint, peut-être une vingtaine, ces scènes marines réalisées en acrylique sont d’une grande beauté et reflètent bien le souci du peintre Laurent Ménard (ou Loran) quant à la protection de notre eau. Info : 367-5000 ou http://www.ccchl.ca

Souvenons-nous

Cette année, le 11e jour du 11e mois de l’année 2011, joignons-nous en personne ou en pensée à tous ceux et celles qui se rassembleront à un monument commémoratif de guerre pour rendre un hommage solennel aux anciens combattants du Canada dont tant parmi ceux-là ont donné leur vie. Et, n’oublions pas de porter le coquelicot en signe de reconnaissance!

Décès de notre ancien patron

Consternation lundi 31 octobre, en apprenant le décès de l’aîné des fils du fondateur des Messagers de Lachine, LaSalle et Verdun, Henri Duhamel jr, un patron que tous les employés aimaient, y compris moi-même car il était bon et attentif à tous avec une attitude presque paternelle, sans diminuer son autorité. En juin 2007, ses enfants avaient organisé une fête pour ses quatre-vingts ans, des moments qui restent mémorables. Pour l’avoir côtoyé pendant tant d’années, j’en garde un souvenir affectueux et respectueux.

Réunion de la famille Adès

On célébrera samedi 12 novembre, pour souligner l’anniversaire d’Émilie Lefrançois (nouvelle épouse d’Édouard Adès), le 11 novembre et celui du papa Fathallah Adès le 14, ainsi que le 1er anniversaire de mariage de Christine et Kevin! Meilleurs vœux à tous et félicitations à Émilie pour sa maîtrise en sciences infirmières complétée avec succès, à Marie-Antoinette pour son diplôme en techniques de documentation et à Julie pour son bon travail comme économiste! Et maman Marie se réjouie en préparant la fête!

Société historique CdL

La conférence du 31 octobre sur le peuplement et l’évolution des Îles de la Madeleine a suscité tellement d’intérêt que l’auteure du livre du même titre, Pauline Carbonneau, reviendra en mars pour présenter le 2e volet de ce captivant sujet. Présentée et remerciée par le président Gérard Kentzinger, nous avons aussi appris que Mme Carbonneau a enseigné à LaSalle de 1954 à 1963, aux écoles Allion et St-Télesphore.

Rendez-vous culturels

Lundi 14 novembre, l’invité sera Gabor Szilasi, photographe très réputé au Canada, qui parlera de son parcours artistique avec présentation de quelques œuvres. Rendez-vous à 13h15 au Centre Henri-Lemieux. Membre 5$, non-membre 8$. Les billets pour le dîner de Noël du 13 décembre seront en vente (35$). Info : Yolande Massé, 365-4968.

Cercle de fermières

Réunion hebdomadaire mardi 15 novembre, 19h, local 408 de l’Hôtel de ville et continuation du tricot et des napperons. – Émilienne Rousseau, 364-0718, Jeanne-d’Arc Mercier, 365-6265.

Anniversaires

Bons souhaits à Rafael Martinez (Marina) le 10 novembre, Claudette Dionne (professeure Vieux Moulin) le 14, Ginette Cadieux (agente Développement communautaire) le 17 novembre!

Ligue de quilles LaSalle

Quilleurs demandés pour le jeudi. Info : Roland Brunet, 514-595-3597.

Condoléances

Le décès de Nicole Soucy (58 ans), survenu le 26 octobre suite à un cancer, est vivement regretté chez les scouts du 218e Radisson. Tous, en particulier «son» groupe des Castors, offrent de sincères condoléances à son époux Daniel et à sa famille qui se sont tous impliqués et ont marqué l’histoire des scouts à St-Nazaire. Repose en paix «Mésange confiante», ton totem est gravé dans nos cœurs.

Âge d’or Margherita d’Oro

Le club féminin italien tiendra son assemblée générale mardi 15 novembre à 13h, au Chalet du parc Ouellette et suivra l’élection du Comité 2011-2012. La sénatrice Marisa Barth prendra part à cette rencontre. – Margherita Martella, présidente.

Âge d’or Ste-Catherine-Labouré

Noël chez Constantin le 29 novembre et souper de Noël du club le 9 décembre, Billets pour le 9 on vente (15$). Info : Atala Gratton, 366-4456, Henriette Lecompte, 363-9299.

Âge d’or St-Télesphore

Cartes (lundi), mercredi, cours de danse, prof Michel Lapointe (4$), jeudi danse et buffet (5$). Souper de Noël 8 décembre (20$). – Roger Pinard, 367-4665, Lucille Lussier, 366-9880.

Club Renaissance/Âge d’or NDSC

Souper de Noël le 17 décembre, 18h, école Ste-Geneviève, servi par le traiteur Bec Fin. Membre 22$, non-membre 28$. – Renée Panneton, 366-3510, Claire Proulx, 368-8074.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!