TC Media - Archives Monique Vallée

Seule élue de l’opposition au conseil d’arrondissement, Monique Vallée n’a pas la tâche facile à LaSalle, alors qu’à Montréal, elle siège au comité exécutif comme responsable du développement social et communautaire, ainsi que de l’itinérance.

Unique membre de l’équipe du maire Denis Coderre à LaSalle, la conseillère de ville du district Cecil-P.-Newman fait cavalier seule, face à six élus de l’équipe de Manon Barbe.

Seule contre six
À LaSalle, Monique Vallée avoue être traitée comme l’Opposition officielle. «J’ai un petit bureau sans fenêtre dans l’autre aile de l’édifice. Pour la gestion de la ville, je ne suis vraiment pas dans le groupe. C’est spécial, mais c’est correct. Je ne m’opposerai pas pour m’opposer. J’essaie de satisfaire mes citoyens, mais je ne me battrai pas à LaSalle, car c’est un coup d’épée dans l’eau puisque je suis seule contre six».

Le principal lien de Mme Vallée à l’arrondissement est le directeur général Marc Morin. «C’est lui que j’appelle et on se rencontre quand j’en ai besoin».

Monique Vallée a été conseillère de 1995 à 2001, à l’époque de la Ville de LaSalle. «Mes relations avec les gens de l’Équipe Barbe sont très amicales, mais c’est sûr que le lien de confiance est inexistant avec la mairesse. Sur quelques dossiers, elle m’a déjà demandé de dire mon mot au comité exécutif pour être certaine que ça passe. J’apporte ma contribution du mieux que je peux».

Riche en expérience et en connaissances
Monique Vallée vit une toute autre histoire à l’hôtel de ville de Montréal, comme responsable du dossier du développement social et communautaire et de l’itinérance.

«C’est un autre monde et l’année a été riche en expérience et en connaissances. Ce sont d’énormes responsabilités, mais je suis comme un poisson dans l’eau et c’est un domaine que je connais bien. J’ai des dossiers comme l’itinérance, l’accessibilité universelle, la famille, les aînés, l’économie sociale et la lutte à la pauvreté».

Mme Vallée se dit une personne assidue. «Je pars le matin vers 7h et je ne sais jamais à quelle heure je vais revenir. J’assiste à plusieurs événements qui touchent mes dossiers ou quand le maire Coderre ne peut y aller».

Ses dossiers progressent
La conseillère de l’Équipe Coderre est fière de la progression de ses dossiers. «On a beaucoup avancé en accessibilité universelle parce qu’on a fait une tournée des 19 arrondissements pour que les bâtiments municipaux soient plus accessibles aux gens à mobilité réduite. En itinérance, notre plan a été déposé. Il fallait le fignoler avec des spécialistes, comme le maire Coderre le souhaitait».

Comment jumeler toutes ses responsabilités? «À LaSalle, c’est moins accaparant, car Mme Barbe ne m’a pas donné de comité. C’est sûr que je suis très occupée, mais elle ne m’a pas laissé le choix de dire que je n’avais pas le temps. C’est un peu frustrant parfois. Le lien de confiance n’est pas clair dans ma tête».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!