Le chantier de revitalisation de l’avenue Dollard se poursuivra jusqu’en décembre comme prévu, mais les travaux sur les voies publiques se termineront plus tôt que prévu, en plus de ne jamais imposer de fermeture complète des quatre voies de circulation, à la demande des commerçants.

Les travaux majeurs, incluant la fondation de la rue, la bordure centrale, les trottoirs et la chaussée asphaltée, entre les rues Gloria et Jean-Brillon, seraient complétés d’ici le début de novembre.

Le projet de 7 M $ financé par la Ville de Montréal est réalisé par la firme Charex. Cette dernière, qui a débuté ses travaux le 25 juillet a proposé à l’arrondissement une méthode de travail différente qui permet de sauver cinq semaines.

«On va descendre tout un côté de Dollard, pour ensuite remonter. Charex a plusieurs équipes sur le terrain et aussitôt qu’une équipe avance, l’autre ferme dernière et ça s’enchaîne, ce qui sauve beaucoup de temps», explique André Marcotte, directeur de la ligne Info travaux de LaSalle.

Un scénario qui réjouit le président de la Chambre de commerce, Bernard Blanchet.

«Ce projet Dollard est une excellente affaire. Les contracteurs et les villes s’unissent pour terminer les travaux plus rapidement. Avec ses restaurants et boutiques de communautés différentes, ce secteur de Dollard représente le multiculturalisme de LaSalle», dit-il.

De plus, la circulation sera maintenue en tout temps avec une voie dans chacune des directions Est-Ouest.

Un projet revampé
Le scénario prévoit l’ajout de voies cyclables dans les deux directions et d’un terre-plein central où des arbres seront plantés et des lampadaires installés.

Il y aura élargissement des trottoirs permettant la mise en place de mobilier urbain comme des bancs, de poubelles et de supports à vélo.
Parmi les autres travaux prévus figurent l’enlèvement de la couche de pavage et de la fondation de la rue, le repavage, la relocalisation des puisards, la reconstruction du système d’éclairage, la modernisation des feux de circulation et la sécurisation des traverses piétonnières.

Deux grandes phases
Les travaux s’échelonneront jusqu’en octobre. Ces derniers se déroulent actuellement entre les rues Gloria et David-Boyer, du côté sud. L’étape suivante touchera la partie entre David-Boyer et Jean-Brillon.

«On a commencé la première phase et on va poursuivre du même côté sud, jusqu’à Jean-Brillon. Ensuite, on agira de la même manière de l’autre côté», explique André Marcotte.

C’est à la suite de recommandations d’un comité de gestion des impacts qui comprend quelques commerçants de la rue, que l’arrondissement a décidé de procéder de cette manière.

«C’est lui [le Comité] qui nous a demandé de garder une voie ouverte dans chaque direction, au lieu de fermer un tronçon et les quatre voies des deux côtés comme il était prévu au départ», ajoute André Marcotte.

Rassurer les commerçants
En avril dernier, une pétition regroupant une centaine de signatures de gens craignant qu’un terre-plein central mette en péril la survie de certains commerces a été déposée au conseil d’arrondissement. Les pétitionnaires auraient préféré un scénario sans terre-plein.

«Plusieurs manquaient d’information et une fois qu’ils ont eu la version officielle, la plupart étaient d’accords», précise André Marcotte.

La mairesse Manon Barbe veut rassurer les opposants. «Il y a aura des coupures dans le terre-plein et les commerces ne seront pas pénalisés», dit-elle.

Mme Barbe qualifie le nouveau design de «gros plus». «C’est un processus démocratique. Lors des consultations, le scénario choisi est sorti gagnant, et de loin», ajoute-t-elle.

Elle soutient que la priorité des élus est de rendre la rue conviviale et sécuritaire, en réduisant la largeur des voies de circulation pour permettre de réduire la vitesse des véhicules.

Le public peut avoir plus d’information au 514 367-6497.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!