Collaboration spéciale/Julie D'amour-Léger Annabel Loyola s'intéresse depuis de nombreuses années à l'héritage de Jeanne Mance, tout particulièrement au site de l'Hôtel-Dieu. Un documentaire sur l'Hôtel-Dieu de Montréal en préparation.

Une réalisatrice du Plateau-Mont-Royal mêle présent et histoire dans son documentaire Le dernier souffle, au coeur de l’Hôtel-Dieu de Montréal sur les derniers occupants de l’hôpital alors que l’avenir de cette institution, fondée en 1642, demeure incertain.

L’œuvre cinématographique sera diffusée en salles et à Canal D au printemps 2017.

La cinéaste, Annabel Loyola, a une grande fascination pour Jeanne Mance, fondatrice de l’Hôtel-Dieu en 1642. La réalisatrice a même déjà réalisé, en 2010, un documentaire intitulé La folle entreprise, sur les pas de Jeanne Mance. L’Hôtel-Dieu figure évidemment en trame de fond de cette autre œuvre plus historique.

L’annonce de la vente du site de l’Hôtel-Dieu par le gouvernement du Québec a été l’élément déclencheur de la création de cet autre film, tourné entre 2014 et 2016, au sein des murs de ce centre hospitalier.

«Quand j’ai appris ça, je n’en revenais pas. C’est la seule institution à Montréal qui a le même âge que la Ville. On a choisi le printemps prochain pour la diffusion, car ce sera son 375e anniversaire. C’est l’âme de Montréal. On ne peut pas vendre son âme», s’indigne Mme Loyola.

Capter l’essence de l’Hôtel-Dieu
Cette dernière a donc décidé de capter l’essence du lieu en racontant l’histoire des gens qui l’occupent: patients, personnel soignant et sœurs hospitalières.

«On observe la vie quotidienne. On laisse la parole aux derniers occupants de ce lieu. L’Hôtel-Dieu, c’est comme une personne en fin de vie: elle est bien vivante jusqu’à son dernier souffle», souligne la cinéaste.

Pour elle, l’hôpital devient un personnage en soi dans la trame narrative qui entrecoupe l’histoire, notamment avec les sœurs hospitalières toujours présentes.

«Elles sont toujours actives et vivent selon les valeurs de Jeanne-Mance, après tout ce temps. Ce sont des valeurs qui sont humaines, profondément», élabore Mme Loyola.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!