Collaboration spéciale Julie D’Amour Annabel Loyola s’intéresse depuis de nombreuses années à l’héritage de Jeanne Mance, tout particulièrement au site de l’Hôtel-Dieu.

Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal, long métrage documentaire réalisé par une réalisatrice du Plateau-Mont-Royal, Annabel Loyola, poursuit sa diffusion en salles et sera disponible en DVD dès le mois d’octobre.

Alors que l’Hôtel-Dieu de Montréal déménagera au nouveau CHUM le 5 novembre prochain, son histoire racontée en film a connu un grand parcours depuis sa sortie en salles dans six villes au Québec, au printemps dernier.

Dans son documentaire, la cinéaste mêle présent et histoire et y rencontre les derniers occupants de cette institution, fondée le même jour que la ville de Montréal par Jeanne Mance, en 1642.

Ce documentaire se veut humain et émouvant. Annabel Loyola a décidé de capter l’essence du lieu avant sa fermeture en racontant l’histoire des gens qui occupent cet endroit depuis tant d’années: patients, médecins et membres de la communauté des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph.

«Lieu sacré»

Depuis sa diffusion, plusieurs ciné-débats ont été organisés dans les différents cinémas au Québec en présence d’invités de marque et de la cinéaste. Le film a également été diffusé simultanément sur les ondes de Canal D à l’occasion du 375e anniversaire de l’Hôtel-Dieu et de Montréal.

«Les gens se posent des questions et se demandent ce que va devenir cette institution. J’ai créé ce film aussi pour aider à une mobilisation, à conscientiser davantage la population sur ce lieu sacré qui représente notre histoire.» -Annabel Loyola.

Après une première internationale au Festival international du film de Shanghai, le film est actuellement en tournée au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick avec plusieurs dizaines de projections en présence de la cinéaste.

Il sera aussi présenté dans sept villes en France toujours avec Mme Loyola, entre le 6 et le 25 novembre, dans le cadre du Mois du film documentaire.

Devoir de mémoire

L’annonce de la vente du site de l’Hôtel-Dieu par le gouvernement du Québec a été l’élément déclencheur de la création de ce film, tourné entre 2014 et 2016, au sein des murs de ce centre hospitalier, où la réalisatrice y a aussi été bénévole.

Les projets proposés actuellement par des comités de citoyens, la ville ou le gouvernement du Québec sont pour elle de «beaux projets», mais elle pense qu’il est fondamental de «conserver le nom Hôtel-Dieu et sa vocation, comme y garder une partie hospitalière, tel qu’un centre pour personnes âgées», précise-t-elle.

Dédicaces et diffusion

Une diffusion du film et discussion auront lieu au Centre du Plateau (2275 boul. St-Joseph Est) le dimanche 15 octobre et une séance de dédicaces se déroulera le samedi 21 octobre de 14h à 16h au Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal (201, avenue des Pins Ouest, Montréal).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!