Charlotte Lopez | TC Média Rémy Couture, chef pâtissier et «Roi des beignes»

Plus de six ans après avoir ouvert sa boutique sur l’avenue du Mont-Royal, le «Roi des beignes» et chef pâtissier Rémy Couture propose des douceurs toujours plus décadentes les unes des autres.

Ouverte au départ pour fournir les restaurants et traiteurs en pâtisseries telles que des tartes, gâteaux et brownies, la boutique CRémy a profité de la frénésie des beignes fous et spéciaux en 2013 pour offrir les siens à sa clientèle toujours plus en demande.

Couronné le «Roi des beignes» en 2014 au concours culinaire Donut showdown, sur la chaîne américaine Food Network, Rémy Couture ne propose pas n’importe quels beignes.

Roue de Truck au citron, beigne Boston, caramel fleur de sel, chocolat, pommes et épices, torsade à l’érable ou au miel… ses pâtisseries sont cochonnes et M. Couture ne s’en cache pas.

«Nos beignes à pâte briochée sont faits avec de la Stout de la microbrasserie du Trou du diable, toujours avec un glaçage, et un crumble pour ajouter le côté salé et croustillant qui donne le côté «wow» au beigne. C’est cochon, ça coule, ça tombe et c’est ça qui nous différencie», lance Rémy Couture.

La loi de la maison est simple selon lui: toujours beaucoup de beurre.

«C’est cochon, c’est un beigne, il faut l’assumer», Rémy Couture.

Proactif dans la communauté

Couronné meilleur apprenti-pâtissier au Canada en 2005, le chef pâtissier a pu apprendre des meilleurs en France chez Pierre Hermé, mais aussi au Québec chez L’Épicier, Decca 77, Laurie Raphaël et la Boulangerie Arhoma.

En s’installant sur l’avenue du Mont-Royal en 2011, à l’est du Plateau, il a vite compris qu’il fallait se démarquer pour attirer la clientèle de ce côté-là de l’arrondissement.

«Maintenant, il y a de plus en plus de boutiques qui ouvrent et qui sont là pour rester, même si il y en a qui ferment encore. C’est un défi à relever, si tu fermes c’est que tu n’étais pas fait pour être sur l’Avenue», commente M. Couture, qui possède aussi un camion de rue La Crémy mobile et des vélos de rue Les Crémy Cycles pour la saison estivale.

Selon lui, pour survivre dans ce coin du Plateau-Mont-Royal, «il faut être une entreprise de quartier, il faut feeler le quartier et être proactif dans la communauté. La demande est là, il faut juste offrir le bon produit pour la clientèle du Plateau.»

Brasseur amateur, Rémy Couture a d’ailleurs pris plaisir à brasser la CRémy Porter, une bière aux épices avec la microbrasserie Boswell, située proche de sa boutique.

Bien connu à la télévision, Rémy Couture présente ses recettes décadentes lors d’émissions comme Signé M ou Marina Orsini.

Le Roi du beigne a aussi sa propre chaîne YouTube, Saint Crème, où il propose ses recettes cochonnes de desserts traditionnels, comme le beigne Boston fourré ou le popcorn au caramel, le tout sur un ton décalé et avec beaucoup d’humour.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!