Charlotte Lopez | TC Média Les deux copropriétaires Jonathan Roy et Danny Pyton, et le chef Maxime Périard.

Pour ses 15 ans, Barraca Rhumerie, la célèbre rhumerie située sur l’avenue du Mont-Royal, s’est refait une beauté et propose dorénavant une aventure plus tropicale et exotique tant au niveau de son décor que de son nouveau menu et ses boissons.

Alors qu’ils en proposaient 55 jusqu’à présent, les cinq propriétaires du Barraca offrent aujourd’hui près de 110 rhums différents, en provenance d’une quinzaine de pays.

Finie l’ambiance espagnole du bar avec ses tapas et ses vins espagnols, «après 15 ans, on voulait changer nos horizons et aller plutôt vers une ambiance des îles, d’où vient le rhum», souligne le copropriétaire Jonathan Roy qui a pour objectif d’offrir à terme 140 rhums.

Ceviche, tartare, tataki, tapas, leur menu caribéen est «plus frais et plus savoureux» selon le nouveau chef aux fourneaux depuis un mois, Max Periard. «On veut créer une expérience, nos assiettes sont pour une clientèle qui veut bien manger, même si elle est dans un bar», lance-t-il.

Près de 110 rhums disponibles

Jonathan Roy avoue que désormais la clientèle est difficile à avoir sur l’avenue du Mont-Royal, d’où leur volonté de se renouveler. «Aujourd’hui, il y a des bars spécialisés dans chaque quartier, il faut se nicher pour arriver à attirer le client», commente-t-il.

Et c’est notamment avec son populaire Mojito que le fondateur François Forest et ses acolytes arrivent à continuer à attirer les Montréalais.

«Beaucoup de gens viennent pour notre mojito qui est vraiment populaire, et découvrent par la suite nos centaines de rhums, nos vins internationaux, nos bières de microbrasseries et nos cocktails spécialisés», ajoute M. Roy.

Aussi, après avoir fait quelques rénovations dans le bar cette année, l’équipe dévoile un nouveau décor et une nouvelle terrasse, encore une fois plus exotique. «On va continuer l’année prochaine en refaisant le mobilier, avec notamment des banquettes fixes et de nouvelles couleurs», ajoute-t-il.

Des soirées Karaoké et soirées Quizz mettent de la vie dans le bar chaque fin de semaine, toujours dans une ambiance décontractée.

«Barraca c’est la baraque, la maison, on veut mettre les gens à l’aise comme s’ils étaient chez eux». -Jonathan Roy, copropriétaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!