Josie Desmarais «Je vais me battre bec et ongles afin de conserver ce joyau qu’est le CPE Soleil du quartier», commente France Cantin, directrice du CPE.

Après avoir appris en décembre dernier que la Commission scolaire de Montréal (CSDM) lançait le processus de vente pour 12 de ses bâtiments excédentaires et la reprise de 8 autres, les locataires Jeunesse au Soleil et le centre de la petite enfance (CPE) Soleil du quartier cherchent des pistes de solution pour survivre.

«On va commencer à regarder nos options, on aimerait rester dans le Plateau, car ce serait plus facile au niveau de l’organisation, mais il n’y a pas beaucoup de terrains disponibles à la grandeur qu’on a besoin», explique Ernest Rosa, directeur de la gestion immobilière de l’organisme Jeunesse au Soleil.

L’organisme, qui existe depuis 1954 dans Le Plateau–Mont-Royal (PMR) et qui sert environ 2400 personnes en difficulté chaque mois en nourriture, vêtements ou encore en fournitures scolaires, souhaite devenir à terme propriétaire.

«On va parler avant tout avec notre plus grand partenaire qui est la Ville de Montréal, pour voir s’il y a des espaces de disponibles dans la métropole, mais on souhaite rester dans l’arrondissement où on est né. Le Plateau est un endroit idéal pour être proche de nos clients», commente M. Rosa.

Ce dernier ne désespère pas de trouver un nouveau local pour cet endroit mythique du PMR.

«La Ville de Montréal, le gouvernement et les Québécois ont toujours aidé la population, je suis sûr qu’ils vont nous aider pour continuer à réaliser notre mission.» –Ernest Rosa, directeur de la gestion immobilière de Jeunesse au Soleil.

Il ajoute comprendre la décision de la CSDM de vouloir reprendre son édifice – une ancienne école – pour y reloger des élèves dans le besoin. En effet, l’école FACE, située dans Milton-Parc rue University, a besoin d’être rénovée entièrement à hauteur de plus de 100M$. Ce sont près de 1400 enfants qui vont devoir être relogés dans les locaux de Jeunesse au Soleil lors de ces travaux.

«Je vais me battre bec et ongles»
De son côté, France Cantin, la directrice du CPE Soleil du quartier, situé sur le boulevard Saint-Joseph, prend assez amèrement la décision des commissaires de la CSDM de vouloir vendre l’édifice.

«On s’attendait à ce qu’ils augmentent notre loyer, mais là ils nous demandent de répondre avant le 1er février si on veut acheter la bâtisse ou pas. Je n’ai pas 6 M$ dans mon compte!», lance-t-elle.

Alain Perron, porte-parole de la CSDM avance que ce CPE est un bâtiment que la Commission ne peut pas utiliser à des fins scolaires,  mais qui pourrai servir à ses occupants, voilà pourquoi elle souhaite le vendre.

«On offre une opportunité au ministère, car les CPE cherchent des locaux un peu partout dans Montréal, là ils peuvent se porter acquéreur de leurs édifices.»

Des rencontres sont prévues prochainement entre le CPE et le ministère de la Famille, «mais s’il décide de nous aider financièrement, il devra le faire aussi pour les six autres CPE concernés», ajoute Mme Cantin, en plein questionnement sur l’avenir de son CPE qui accueille 96 enfants.

«Je vais me battre bec et ongles afin de conserver ce joyau qu’est le CPE Soleil du quartier, qui rend service à plus de 80 familles du quartier. Depuis 1972, ce sont plus de 4800 enfants qui ont fréquenté notre CPE, c’est énorme», relate-t-elle.

France Cantin espère arriver à une entente pour que l’édifice ne soit pas vendu. «Je peux comprendre que la CSDM ait besoin de sous, mais même en vendant les six édifices ciblés ça ne comble pas l’argent dont elle a besoin. Elle aussi devrait trouver une nouvelle solution», conclut-elle.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!