Deposit photo Le taux de diplomation est en constante hausse au Québec.

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire (JPS) qui se dérouleront du 12 au 16 février prochain, deux écoles du Plateau-Mont-Royal encouragent à leur manière les élèves dans leurs efforts vers la réussite.

Une quinzaine d’élèves d’une classe de 5e année de l’école primaire Saint-Enfant-Jésus dans le Mile End ont participé cette année au programme Bonne Mine de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal. Cette dernière aide les jeunes en milieu défavorisé à persévérer à l’école afin d’avoir une meilleure situation professionnelle plus tard.

Une art-thérapeute a travaillé avec eux sur les notions de compassion et d’auto compassion lors d’un projet de correspondance de textes et d’images. Ces élèves ont chacun réalisé une toile qui exprimait un sentiment ou une émotion qu’ils ressentaient. Ces œuvres ont ensuite été apportées à 16 élèves de l’école Adélard-Desrosiers, située dans Montréal-Nord, qui ont ensuite fait la même chose.

Tous ces élèves se sont répondus par dessin et par mots, de façon anonyme. Le résultat des élèves de Saint-Enfant-Jésus est présenté à l’exposition Pour toi et pour moi à la bibliothèque du Plateau-Mont-Royal, durant tout le mois de février. Adélard-Desrosiers expose également les œuvres de ses élèves au sein de son école, ce mois-ci.

Un des ateliers a également été réalisé en partenariat avec le Musée d’art contemporain. Les deux classes s’y sont réunies pour se présenter, visiter le musée et créer une production en commun.

«Au-delà de l’utilisation des arts comme outil de bien-être, nous avons la volonté de favoriser l’accessibilité aux institutions culturelles.» – Emilie Jornet, coordonnatrice.

Ces dernières restent malheureusement des lieux parfois peu fréquentés par des familles en difficulté commente Emilie Jornet, coordonnatrice du programme Opération Bonne Mine pour la Société Saint-Vincent de Paul.

Le vernissage des toiles aura lieu le 13 février prochain à la bibliothèque du Plateau-Mont-Royal.

Souligner l’effort

Au Collège Français de Montréal, situé sur l’avenue Fairmount dans le Mile End, cela fait plus de 10 ans que les enseignants participent aux Journées de la persévérance scolaire en organisant chaque année des ateliers et activités différentes toute la semaine.

Cette année, des signets avec un mot d’encouragement seront donnés à chaque élève et l’école sera décorée pour l’occasion.

Un groupe de jeunes vivant des difficultés a été ciblé, explique Richard Campeau-Smith, directeur des secondaires 1, 2, 3 et 4. Une intervenante extérieure viendra leur parler cinq heures dans la semaine afin de leur expliquer qu’«il ne faut jamais lâcher dans la vie, avoir un but et une passion».

«C’est vraiment rappeler aux élèves que l’école n’est pas une question d’intelligence, mais une question d’efforts, d’être présent, d’avoir de l’intérêt», souligne M. Campeau-Smith.

Chaque enseignant portera un ruban vert représentant la persévérance scolaire et aura aussi des attentions plus particulières envers les élèves. Le centre d’aide sera également ouvert tous les jours de la semaine et à toutes les heures pour encourager ces derniers.

Enfin, des certificats seront remis aux plus persévérants. «Il y a des élèves qui travaillent très fort pour finalement n’avoir que 70%, comme ceux qui arrivent de Chine et qui apprennent le français, c’est ceux-là qu’on veut aussi encourager», précise l’enseignant.

 

Impacts économiques du décrochage scolaire:

1,7 fois plus de risques de faire partie de la population carcérale;

2,1 fois plus de chômage chez les personnes qui n’ont pas de diplôme;

Source: Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires au Québec.

Taux de diplomation au secondaire en 2015 :

De plus en plus d’élèves obtiennent un diplôme d’études secondaires. Au Québec, le taux de diplomation atteignait 78,8 % en 2015 (dernières données du ministère). Depuis sept ans, le taux de diplomation est en constante hausse. Il était à 72 % en 2008-2009.

Source: Ministère de l’Éducation.​

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!