Collaboration spéciale Jean-François Leblanc Klô Pelgag et Tire le coyote, les porte-paroles de cette 22e édition

Deux résidents du Plateau-Mont-Royal feront partie cette année des 21 artistes en compétition lors du concours-vitrine des Francouvertes, Laura Babin et Pierre-Alexandre Poirier-Guay. Durant les prochaines semaines, ils partageront la scène du Lion d’Or, afin de pouvoir atteindre les demi-finales en avril prochain.

La 22e édition des Francouvertes, qui favorise l’émergence d’artistes de la relève musicale francophone canadienne, aura lieu du 19 février au 7 mai prochain.

Pendant ces 11 semaines, les artistes se produiront sur la scène du Lion d’Or lors de sept soirées de préliminaires, dans le but d’atteindre la grande finale au Club Soda et de succéder à Lydia Képinski, lauréate de la 21e édition.

À l’issue du concours, le vainqueur remportera une bourse de 10 000 $ alors que plusieurs autres prix comme des bourses, des heures de studio, du soutien promotionnel et professionnel, des spectacles rémunérés chez des diffuseurs reconnus et des prestations dans le cadre d’événements majeurs, sont promis aux participants qui iront loin dans la compétition.

Pierre-Alexandre Poirier-Guay

Barrdo est un projet créé par Pierre-Alexandre Poirier-Guay, résident du Plateau-Mont-Royal, connu pour son  label indépendant Poulet Neige et son (défunt) groupe Lac Estion. Barrdo a fait paraître quatre singles et un album (Apologie des états seconds, en septembre 2016). Un nouveau long jeu paraîtra ce printemps, coréalisé avec David Bujold.  Sur bandes, Barrdo est éparpillé et un peu incohérent, oscillant entre chansons formatées et pièces plus hermétiques, voire ésotériques. Sur scène, il laisse de côté ses chansons popfolk et mise sur le spirituel, la transe et l’abandon. Les musiciens de Barrdo chanteront et joueront un amalgame d’instruments sur la scène du Lion d’Or, où ils se produiront le lundi 19 mars.

Laura Babin

Originaire de Rimouski, Laura Babin habite dans le Plateau-Mont-Royal. Le plus récent EP de cette auteure, compositrice et interprète, Water Buffalo (2016), est une œuvre assumée et épanouie. Laura partage la scène avec ses deux acolytes dans un pop-rock grunge, élégant et raffiné qui laisse place à une voix aérienne. La guitare grunge, la basse lourde et les rythmes abrasifs appuient la voix suave, touchante et captivante de cette artiste, avec ses mélodies empreintes d’une audace électrique au féminin. Elle sera sur la scène du Lion d’Or le lundi 26 mars prochain.

Francouvertes

Créées par Faites de la musique en 1995, les Francouvertes visent à favoriser l’émergence d’artistes et de groupes de la relève musicale francophone canadienne représentant tous les genres musicaux. Il s’agit du premier concours québécois dont l’évaluation est assurée à parts égales par un jury formé de représentants de l’industrie et des médias et par les spectateurs qui assistent aux soirées.

Plusieurs artistes sont passés par ce concours-vitrine, tels que Loco Locass, Les Cowboys Fringants, Damien Robitaille, Alexandre Belliard, Alfa Rococo, Sarah Toussaint-Léveillé, ou encore Les sœurs Boulay.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!