Charlotte Lopez | TC Média Trois espaces complètement différents seront installés du 21 mai au 18 juin, du 28 juin au 23 juillet, et du 27 juillet au 15 octobre.

Le terrain de l’ancienne station-service sur l’avenue du Mont-Royal, entre les rues Mentana et Boyer, va être aménagé à partir du mois de mai prochain. Pas de construction de condos prévue sur cet espace-là, mais plutôt trois aménagements thématiques temporaires, retenus par les parties prenantes à l’issu des consultations publiques réalisées l’automne dernier.

Le travail collectif de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, l’entreprise sociale Percolab et la firme de design Castor & Pollux a porté fruit. Les travaux du premier aménagement commenceront dès le 7 mai prochain.

Trois espaces complètement différents seront installés du 21 mai au 18 juin, du 28 juin au 23 juillet, et du 27 juillet au 15 octobre.

Urbanisme transitoire

Une trame en bois sera installée au niveau du sol avec des points d’ancrage où sera mis en place un mobilier modulaire. Par souci écologique, il sera réutilisé d’une nouvelle façon à chaque fois.

Pour chaque aménagement, les citoyens seront une nouvelle fois sollicités par Percolab qui mettra en place une stratégie d’évaluation afin de connaître leur avis sur les différents espaces.

Le concept qui gagnera les faveurs du public sera ensuite aménagé durant plusieurs mois, à compter d’octobre prochain, jusqu’à ce qu’un concours de design pour la place publique soit lancé en 2019 et qu’un aménagement soit créé de façon permanente, en 2020.

«Le public va pouvoir évaluer chaque programmation spatiale, tester chaque mobilier et nous dire finalement quel aménagement il préfère», explique Stéphanie Henry, cofondatrice de Castor & Pollux.

Trois thématiques

À la suite de l’analyse de tous les cahiers des charges réalisés par les citoyens en novembre dernier, les parties prenantes se sont rencontrées et ont fait ressortir trois grandes thématiques, distinctes les unes des autres.

Le premier aménagement, nommé «La place dans la place» aura pour thématique «se rencontrer, partager et échanger». On y retrouvera un espace central avec brumisateur et un filtre végétal isolant la place. Un jeu de lumière et d’eau sera présent dans chaque scénario.

Le deuxième aménagement, nommé «Une nouvelle promenade », aura pour thématique «se reposer, faire une pause» avec une promenade qui séparera en deux la place, des petits jardins isolés, des petites tables et un point de rencontre.

Enfin, le troisième aménagement, nommé «Un amphithéâtre ouvert sur la rue», aura pour thématique «se divertir se cultiver», composé d’une scène qui pourra accueillir des évènements, avec un fond de scène végétal et un espace ouvert.

 

«On va optimiser ce superbe aménagement avec des concerts ponctuels de jazz, de classique et de folk au mois d’août»-Charles-Olivier Mercier, directeur général de la SDC Avenue du Mont-Royal.

Ce dernier ajoute que trois dîners communautaires auront également lieu au cours de l’été sur cette place aménagée. Aussi, M. Mercier compte utiliser complètement la place lors de l’évènement RU, qui accueille chaque année des centaines de personnes sur l’avenue du Mont-Royal, à la fin du mois d’août.

«L’idée d’être allé vers de l’urbanisme transitoire, c’est novateur et extraordinaire. Pouvoir tester trois aménagements avant d’en cristalliser un est une très bonne idée, donnant l’occasion de peaufiner et d’améliorer l’espace pour le concept final», souligne-t-il.

Aussi, lors de chaque aménagement, un atelier participatif aura lieu avec les citoyens, qui seront invités à venir faire quelque chose, explique Maureen Wilhelm-Blanc, chargée du projet à l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

Les citoyens pourront ainsi tisser ensemble tous les dossiers du mobilier, afin de «tisser la place pour de vrai». Ils pourront prolonger la trame sur les trottoirs avec de la peinture afin d’imaginer l’agrandissement du terrain, ce qui est un souhait de l’arrondissement qui en fera la demande à la Ville de Montréal. Et ils pourront trouver un nom définitif à ce nouvel endroit.

Ancienne station-service Esso

Après deux ans de démarches, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a acquis en juin 2017 ce terrain de l’ancienne station-service Esso pour 2,5M$.

La station-service avait fermé ses portes en novembre 2014 en plein cœur de l’avenue Mont-Royal, à mi-chemin entre la station de métro Mont-Royal et le Parc des Compagnons-de-Saint-Laurent. Sa démolition a eu lieu en 2016, tout comme sa décontamination, qui a été réalisée aux frais de l’entreprise Esso.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!