Charlotte Lopez | TC Média Trois concepts émergeront en janvier prochain de ces consultations participatives

Le terrain de l’ancienne station-service sur l’Avenue du Mont-Royal, entre les rues Mentana et Boyer, est pris d’assaut cette semaine par les citoyens lors de deux consultations participatives qui ont pour objectif de réfléchir à l’avenir de la place d’une manière peu conventionnelle.

L’urbanisme tactique est ici revisité par l’entreprise sociale Percolab et la firme de design Castor & Pollux.

Toutes deux cherchent à connaître les opinions des résidents et commerçants du Plateau – Mont-Royal concernant le futur aménagement public de ce terrain inoccupé depuis 2016.

Castor & Pollux, connu pour avoir réalisé cette année les Terrasses Roy, s’est vu confier  un mandat «de concertation, de conception et de réalisation d’un aménagement transitoire» par l’arrondissement du Plateau – Mont-Royal en octobre dernier.

«C’est très inédit comme consultation, on part de rien et toutes les opinions sont les bienvenues sur ce terrain, on cherche des usages, des ambiances à donner et aussi une structure spatiale», explique  Maureen Wilhelm-Blanc, chargée du projet à l’arrondissement du PMR.

Un sondage en ligne, mais aussi sur place est proposé aux citoyens, tout comme des cartes de souhaits où ils peuvent écrire ou dessiner ce qu’ils souhaitent voir créer sur cet endroit qui a abrité jusqu’en 2014 une station-service durant près de 90 ans.

Des nacelles de jeux et des tentes sont installées au 962 Mont-Royal Est afin que les résidents puissent discuter et échanger entre eux leurs idées en petits groupes. Très expérientiels, les jeux de cartes sont composés de mots, de photos et de schémas qui permettent aux gens d’imaginer leur futur espace public.

«Il n’y a pas d’aire de repos inspirant, vert et vivant dans ce coin-là de l’avenue», lance Fanny, une résidente du Mile End venue proposer ses idées.

Lors du jeu de cartes, les opinions se rejoignaient souvent entre les résidents, remarque-t-elle. «On est allé vers un consensus d’un lieu ouvert avec de la verdure, des arbres, mais aussi une scène et un endroit pour s’asseoir et se rencontrer», explique la jeune femme.

Après ces deux consultations publiques, une analyse collective des données sera réalisée par toutes les personnes impliquées dans le projet afin de faire émerger trois scénarios d’aménagement, que devra réaliser la firme de design Castor & Pollux.

«Les trois concepts retenus vont être testés et sondés un mois chacun en mai, juin et juillet 2018. C’est une nouvelle façon de faire du durable, c’est complètement inédit.»-Stéphanie Henry, cofondatrice de Castor & Pollux.

Le concept qui gagnera les faveurs du public sera ensuite aménagé durant plus d’un an à partir du mois d’août prochain, jusqu’à ce qu’un concours de design pour la place publique soit lancé.

Acquisition
Après deux ans de démarches, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a acquis en juin dernier ce terrain de l’ancienne station-service Esso pour 2,5M$.

La station-service avait fermé ses portes en novembre 2014 en plein cœur de l’avenue Mont-Royal, à mi-chemin entre la station de métro Mont-Royal et le Parc des Compagnons-de-Saint-Laurent. Sa démolition a eu lieu en 2016, tout comme sa décontamination, qui a été réalisée aux frais de l’entreprise Esso.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!