Charlotte Lopez | Métro Média Des arguments de sécurité publique sont mis de l’avant pour expliquer la fermeture de ce terrain.

Des résidents du Plateau-Mont-Royal ont appris la semaine dernière que le terrain de baseball situé au nord du parc Jeanne-Mance sera fermé, alors que la Ville de Montréal leur avait annoncé en 2017 qu’il serait de nouveau à leur disposition à la fin des travaux en juin.

Des travaux de réaménagement des terrains de tennis du parc, adjacent au terrain de baseball, ont eu lieu l’année dernière et ce printemps.

En juin dernier, l’Association de balle-molle du parc Jeanne Mance craignait que le terrain de balle molle, situé au coin de l’avenue du Parc et Mont-Royal, soit menacé en raison de ces travaux. Une pétition avait d’ailleurs été lancée pour «sauver la balle-molle au parc Jeanne-Mance». Plus de 1000 personnes l’ont signée jusqu’à présent.

Enjeu de sécurité publique

Aujourd’hui, cette communauté du terrain nord, composée d’environ 500 personnes se mobilise pour essayer de comprendre pourquoi le terrain qui existe depuis 50 ans ne sera pas rouvert.

«On essaye d’obtenir les documents de l’étude réalisée par la Ville, on a l’impression que les préoccupations par rapport à la sécurité sont un peu exagérées», lance Marisa Berry Méndez, membre de l’association.

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal et la Ville de Montréal ont en effet mis de l’avant des arguments de sécurité publique pour expliquer la fermeture de ce terrain.

«Une étude balistique réalisée pour la Ville montre que les usagers du parc, ainsi que les piétons et les automobilistes de l’avenue Mont-Royal, courent un risque sérieux d’être blessés par des balles perdues si ce terrain de balle-molle demeure tel qu’il est», explique Alex Norris, conseiller municipal, ajoutant que la Ville a récemment été obligée d’indemniser une victime qui a été blessée gravement.

«C’est certain qu’on aimerait avoir un terrain de balle plus sécuritaire, mais on nous a donné un engagement l’année dernière de nous retourner le terrain après les travaux», commente Marisa Berry Méndez qui n’a pas été informée de l’existence de l’étude ou des enjeux de sécurité avant la semaine dernière.

Terrain démoli

Quelques jours seulement après avoir rencontré des membres de l’arrondissement et de la Ville, les membres de l’association ont vu leur terrain démoli.

«L’arrondissement du Plateau se dit transparent, favorisant les consultations publiques et l’écoute des citoyens, pourtant nous n’étions au courant de rien», déplore Mme Berry Méndez.

Le champ nord et l’arrêt balle fêtait l’année dernière ses 50 ans. À l’origine pour les enfants, selon Alex Norris, ils n’ont jamais été conçus pour être utilisés par des adultes, alors qu’ils sont aujourd’hui utilisés presque exclusivement par ceux-ci.

«Il n’y a tout simplement pas assez d’espace disponible dans le parc pour inclure un deuxième terrain de balle-molle pour adultes conforme aux règlements de sécurité en vigueur», ajoute-t-il.

Il se dit toutefois conscient que cet endroit est utilisé depuis des décennies par la communauté locale de balle-molle: «nous sommes déterminés à faire en sorte que le terrain restant dans le parc, juste à côté de celui-ci, soit accessible aux joueurs locaux.»

De son côté, Marisa Berry Méndez déclare que ce terrain situé plus au sud ne répond pas à leurs besoins, en raison du manque de plage horaire, notamment en semaine.

«On a l’impression que l’arrondissement veut se débarrasser de nous, alors que nous pensons que ce terrain représente un atout unique et spécial sur Le Plateau qui devrait être préservé», souligne-t-elle.

Alex Norris s’est dit prêt à ajuster le nombre de matchs de ligue prévus afin de s’assurer que les besoins des joueurs locaux soient prioritaires.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!