Collaboration spéciale L'haltérophile, Francis Luna-Grenier, a décroché la médaille de bronze en haltérophilie aux Jeux Panaméricains de Toronto.

Francis Luna Grenier, un résident du Plateau-Mont-Royal, a décroché la médaille de bronze en haltérophilie aux Jeux panaméricains, à Toronto, le 12 juillet.

«C’est un grand accomplissement. J’ai su livrer la marchandise au bon moment. C’est plutôt rare que le Canada décroche des médailles en haltérophilie masculine aux Jeux Panam», raconte le jeune homme de 28 ans.

Il a soulevé un total de 299 kilos, dont 132 kilos à l’arraché et 167 kilos à l’épaulé-jeté. Le Colombien ayant remporté l’épreuve, Luis Mosquera Lozano, a pour sa part soulevé un total de 330 kilos.

«La compétition en haltérophile masculine est toujours très relevée aux Jeux panaméricains. C’est pour cela que le Canada n’y a pas souvent gagné de médaille», explique l’athlète.

Le résident du Plateau-Mont-Royal, originaire du quartier Villeray, n’en est pas à ses premiers faits d’armes. Il s’est classé 17e aux Jeux olympiques de Londres, en 2012, a été champion mondial universitaire d’haltérophilie en 2010 et a déjà décroché une médaille de bronze aux championnats panaméricains, pour son épaulé-jeté.

Les prochains mois seront dédiés à se préparer pour les championnats du monde qui se dérouleront en novembre, à Houston.

«On va s’entraîner dur pour les championnats mondiaux, mais de façon plus générale, c’est la dernière ligne droite avant les Jeux olympiques de Rio en 2016», indique l’haltérophile.

Entre temps, le Montréalais continuera de donner des conférences dans les écoles pour transmettre sa passion du sport aux plus jeunes et à enseigner l’haltérophilie.

«Avec le crossfit, on sent un engouement nouveau pour le sport, relate celui qui s’entraîne depuis quinze ans. J’aime beaucoup coacher, ça me permet de réfléchir au mouvement», termine M. Luna Grenier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!