Archives TC

Plus de 30% des aînés dans Le Plateau-Mont-Royal se trouveraient en situation de précarité résidentielle et alimentaire, selon les observations des intervenants du projet Plateau ressources.

Depuis la mi-juin, des intervenants et des policiers visitent les aînés du Plateau-Est pour les informer des ressources disponibles et, entre autres, dresser un portrait de leurs besoins. À mi-chemin, des tendances inquiétantes et surprenantes ressortent.

«J’ai été étonné que constater à quel point la précarité résidentielle est une problématique dans le secteur», indique la coordonnatrice du projet et intervenante pour l’organisme les Accordailles, Julie Anne Fortin.

«La majorité des aînés que nous avons rencontrés sont propriétaires de leur immeuble, mais trop âgés pour l’entretenir et ils n’ont pas les moyens de faire les rénovations qu’on exigerait d’eux. Ça en fait donc des cibles parfaites pour les spéculateurs ou faux contracteurs.»

Mme Fortin a d’ailleurs rencontré une dame de plus de 80 ans qui avait été victime d’un faux contracteur. L’homme s’est présenté chez elle en prétendant que la toiture était très endommagée. Il lui a dit être en mesure de faire la réparation. 800 dollars plus tard, il n’est jamais revenu.

Jusqu’ici, 228 aînés ont été rencontrés à leur domicile et 25 autres ont pris contact avec l’intervenante du projet après avoir vu les publicités dans les commerces ou reçu l’affichette de porte du service.

Selon le dernier recensement de 2011, 8175 personnes de plus de 65 ans demeuraient dans Le Plateau-Mont-Royal. Plus de 50% d’entre eux vivent seuls et une grande proportion n’ont pas eu d’enfants.

Au total, 3% des aînés du secteur ont été rencontrés jusqu’ici, mais le rythme s’accélèrera. Des intervenants de Jeunesse au soleil aideront à cogner à plusieurs portes. Depuis la mi-juin ils ont distribué 2462 affichettes de porte et rencontré 386 personnes de moins de 50 ans.

Plusieurs se font évincer ou sont le point de l’être, mais peuvent difficilement se reloger dans le quartier en raison de l’augmentation importante du prix des loyers dans le secteur.

«Pour ces gens-là, le Plateau, c’est leur village. Ils y ont vécu toute leur vie. Même s’ils n’y ont plus de famille, c’est chez eux», continue Mme Fortin.

Le projet Plateau ressources se terminera au mois d’août.

Des tendances inquiétantes
Le député de Mercier pour Québec solidaire, Amir Khadir, s’est dit fort surpris de ce bilan préliminaire.

«Je croyais que le mal était fait, en terme d’embourgeoisement, depuis les années 1990 et début 2000. À la lumière de cette information, lorsque le rapport sera déposé, je m’engage à faire du porte-à-porte, cet automne, avec mon équipe pour informer les aînés de leurs droits et recours possibles. Avec la liste des électeurs, nous seront en mesure de tous les rencontrer», affirme M. Khadir.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!