Catherine Bouchard/TC Media Le règlement du Plateau-Mont-Royal stipule qu'il est interdit «d'attacher une bicyclette ou un animal à un arbre ou à du mobilier urbain autre que celui spécifiquement destiné à cette fin».

Plusieurs résidents du Plateau ont reçu un avertissement au cours des dernières semaines pour avoir cadenassé leur vélo sur le mobilier urbain.

Cette mesure fait suite à des cas très médiatisés de saisies de vélos, en 2014, alors que de nombreux cyclistes se plaignaient de factures pouvant grimper jusqu’à 200$, lorsque la bicyclette avait été récupérée. Les frais sont de 50$ pour l’ouverture de dossier et de 5$ par jour jusqu’à concurrence de 30 jours.

De plus, la plupart des gens concernés pensaient s’être fait voler leur vélo, alors qu’il s’agissait plutôt d’une saisie et qu’ils devaient s’adresser à la fourrière municipale pour récupérer leur bien.

L’arrondissement avait alors assuré que désormais, des avis seraient remis avant d’effectuer le retrait des bicyclettes.

VeloPAGELes étiquettes d’avertissement ont commencé à être apposées par Le Plateau-Mont-Royal, cet hiver, dans le cadre d’une campagne «de civisme et propreté» de l’administration locale. Celles-ci indiquent que si le vélo n’est pas déplacé, il pourrait être saisi.

Rappelons qu’il est interdit d’attacher son deux roues sur un arbre, un poteau ou un élément du mobilier urbain s’il entrave la circulation ou nuit au déneigement.

«Ces étiquettes sont des rappels amicaux et permettent de sensibiliser la population de ne pas abîmer nos arbres ou bloquer le chemin, notamment», rappelle la chargée de communications du Plateau-Mont-Royal, Geneviève Allard.

TC Media a été à même de constater sur la rue Rachel, le 17 mars, que plusieurs vélos avaient été attachés à des poteaux en tousIMG_1276 genres, alors que les supports sur trottoir, à un ou deux coins de rue de distance, étaient presque vides.

«On espère que ça va minimiser les mauvaises surprises et sensibiliser les gens à prendre l’habitude d’attacher leur vélo sur les supports prévus à cet effet, lorsque c’est possible», explique la conseillère d’arrondissement, Marianne Giguère.

L’arrondissement a imprimé 1000 avis et compte en réimprimer une grande quantité avec l’arrivée de la saison estivale.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!