(Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron) L'étudiant en Sciences de la nature, programme enrichi Terren's Choute a présenté une biographie de l'astronaute Saint-Jacques à la suite du décollage.

 

 

L’astronaute canadien David Saint-Jacques est présentement en orbite en direction de la Station spatiale internationale (SSI). Une diffusion en direct du lancement a été organisée au Collège de Maisonneuve où il a étudié, il y a trente ans.

Le rendez-vous était aux petites heures du matin afin d’assister au lancement du vaisseau Soyouz, sur le grand écran de la salle Sylvain-Lelièvre, au Collège Maisonneuve. Un peu plus d’une centaine de personnes se sont déplacées pour l’événement, des étudiants, des voisins et plusieurs familles.

Le climat était agité malgré l’heure. Des drapeaux du Collège étaient distribués au public, qui cachait mal son excitation. Certains parents en profitaient pour initier leurs enfants à des notions d’astronomie de base. Une tension montait à l’approche de l’heure du lancement, et un soulagement collectif s’est ressenti lorsque la capsule a réussi sa mise en orbite.

L’embarcation décollait à 6h 30, heure de Montréal. En direct de la base de lancement russe situé à Baïkanour, au Kazakhstan, il s’agit de la première mission spatiale de David Saint-Jacques. Accompagné de l’Américaine Anne McClain et du Russe Oleg Kononenko, ils resteront six mois dans la SSI, qui fête ses 20 ans cette année.

Universitaire passionné d’astronomie et d’astrophysique, Michaël Descamps réside tout près du Collège. Celui qui travaille en aviation est venu regarder le lancement sur grand écran pour «vivre ça en communauté», avec l’ambiance et parmi d’autres intéressés.

Enseignants marquant
Diplômé en Sciences de la nature au Collège Maisonneuve en 1989, l’astronaute de l’Agence spatiale canadienne (ASC) a apporté avec lui un drapeau du Collège. Docteur en médecine et en astrophysique, M. Saint-Jacques a gardé de bons souvenirs de son passage à l’institution d’enseignement de la rue Sherbrooke Est.

 

«La formation scientifique y était excellente. Je me souviens particulièrement de ma professeure de chimie, Mme Tournier, brillante et ancrée dans la pratique.»

— David Saint-Jacques, 9e Canadien dans l’espace

Deux enseignants en chimie, qui ont donné des cours au Dr Saint-Jacques, étaient présents pour partager leurs impressions. Michèle Tournier se rappelle d’un étudiant discret, gentil et doté d’une intelligence supérieure. «On se rendait compte au premier contrôle qu’il était extrêmement brillant, parce qu’avant, il ne se faisait pas remarquer», témoigne-t-elle.

Ayant supervisé des laboratoires de chimie, Jean-Louis Galihier «avait remarqué qu’il était extrêmement organisé, a-t-il dit. Il gérait son temps à la perfection, ce qui a sans doute été une source de succès.» Les deux enseignants n’ont que d’éloges pour leur ancien élève qui les a marqués et dont ils sont très fiers aujourd’hui.

Maisonneuve dans l’espace
Chapeautés par l’enseignant en chimie Martin Lachapelle, une vingtaine d’étudiants des différents programmes de Sciences ont participé à la diffusion. Puisqu’elle se déroulait très tôt le matin, ils ont fait du camping au CÉGEP la veille, dans le café étudiant.

Évoluant dans le programme enrichi en Sciences nature, Terren’s Choute est impressionné par l’astronaute. Mentionnant les longues études dans différents domaines de David Saint-Jacques, l’apprenti scientifique a soulevé qu’elles lui auront permis de réaliser son rêve. «J’aimerais le remercier pour ce message d’espoir et pour être un modèle pour les élèves de Maisonneuve», a-t-il dit.

La mission Expedition 58, à laquelle participe l’astronaute de 48 ans, a comme objectif de poursuivre des expériences scientifiques et d’exécuter des travaux de maintenance. Le père de trois enfants y manipulera le bras robotisé Canadarm 2 et sera responsable de dispenser des soins médicaux à l’équipage.

Pour plus d’infos: asc-csa.gc.ca

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!