(Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron) L’inauguration s’est fait dans la bonne humeur, avec la participation de plusieurs élèves, qui ont fait visiter les nouvelles installations de leur école. Des tableaux à la fine pointe de la technologie sont accessibles depuis le début de l’année scolaire.

Les élèves de l’école primaire Guillaume-Couture peuvent maintenant profiter d’un environnement moderne. Avec un agrandissement sur deux étages et du mobilier neuf, l’établissement est remis au goût du jour.

C’est ce qui a été inauguré ce jeudi, en compagnie de la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel Bourdon, du commissaire scolaire de Mercier, Léo Lavoie, de l’équipe-école ainsi que de quelques élèves qui s’étaient déplacés en cette journée pédagogique.

L’investissement de 5,6 M$ au 6300 avenue Albani comprend une construction neuve de deux étages qui abrite huit classes et une salle polyvalente, quatre nouvelles classes dans l’ancien bâtiment, un nouvel accès pour le service de garde et de nouveaux aménagements dans la cour de récréation.

«Boom» démographique
C’est avec fierté que le directeur, André Maisonneuve, a annoncé l’ouverture officielle des nouvelles installations. « Un quartier en pleine explosion démographique », a affirmé le directeur.

En effet, le nombre d’élèves a doublé dans les sept dernières années, passant de 280 à plus de 560.

Malgré l’inauguration des nouveaux locaux, l’école Guillaume-Couture est dotée d’annexes modulaires pour accueillir les enfants du quartier.

La CSDM indique que ces extensions sont temporaires, le temps d’agrandir trois autres établissements d’enseignement du secteur et d’en construire des nouveaux, comme l’école Baril.

Une école moderne
Le directeur général de la CSDM, Robert Gendron, a pris la parole pour souligner la qualité du climat dans l’école renouvelée. « C’est un agrandissement qui est vaste, qui est vivant, coloré, moderne, qui est donc une très grande réussite ». Il a salué l’abondance de lumière naturelle et l’ambiance vibrante qui en découle.

La présidente de la CSDM, Catherine Harel Bourdon, a comparé l’évolution de l’école Guillaume-Couture à celle de la CSDM, qui dessert de plus en plus d’élèves. Elle a souligné la complexité du projet d’agrandissement, qui incluait la relocalisation de certaines classes. L’école était en chantier depuis 2015.

« On est au centre d’un quartier qui évolue, qui change, qui attire de plus en plus. Non seulement par l’évolution démographique, mais aussi par l’immigration. »

— Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM

De nombreux hommages ont été exprimés envers le directeur, M. Maisonneuve, qui quitte l’école pour un nouvel établissement dans quelques semaines. « Il a soutenu les enfants et le personnel dans l’exécution du projet », a dit l’enseignante de quatrième année, Julie Girard. Elle a exprimé sa tristesse, ainsi que celle de plusieurs collègues, face au départ du directeur qui était en poste depuis cinq ans.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!