Mario Beauregard-TC Media Les équipements sportifs, à l'image de cette piste d'athlétisme datent des années 70, selon la Soverdi. Ils seront remis à niveau cette année.

Le Corridor vert, un projet de verdissement d’une zone comprenant cinq écoles de Montréal-Nord, a reçu un coup de pouce d’un demi-million de dollars de la part du Groupe Banque TD.

Cet argent contribuera à la réalisation de plusieurs projets, principalement autour de l’école Lester B. Pearson de la Commission scolaire English-Montréal. L’établissement se dotera d’un parc récréatif et pédagogique avec un mini terrain de soccer, des paniers de basketball, des tables de pique-nique et des modules de jeux. Une murale, réalisée avec les élèves de l’école, sera peinte sur un mur extérieur.

«Le Corridor vert touche cinq écoles et ça, ça nous a plu. Il ressemble aux communautés que nous servons, il répond aux questions d’environnement, de diversité et de multiculturalisme» détaille Mme Sylvie Demers, présidente de la direction du Québec du Groupe Banque TD, qui devient le premier contributeur financier privé associé au projet.

Deuxième année

 
Le Corridor vert couvre un secteur d’un demi-kilomètre carré, compris entre les rues Pascal et Renoir et les avenues P. M. Favier et Hurteau. Il est caractérisé par une forte densité de résidents. Chaque jour, plus de 6 000 jeunes, parents et personnel scolaire y circulent.

Annoncé à la fin de l’année 2015, le projet vise à réduire les îlots de chaleur et à faire du secteur «un endroit décloisonné, un espace de vivre ensemble» explique Christine Black, la mairesse de l’arrondissement.
Étalé sur cinq ans, le projet est porté par la Ville de Montréal, l’arrondissement de Montréal-Nord, la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, la Commission scolaire English Montréal, Vélo-Québec et la Soverdi. Avec la participation des citoyens et des organismes communautaires.

L’année dernière, il a permis l’installation de bacs à fleurs construits par les élèves autour de l’école Henri-Bourassa, le verdissement des cours d’école par la plantation d’une centaine de végétaux, la création d’une rue partagée sur la rue Dijon.

Plusieurs initiatives
En plus des projets autour de l’école Lester B. Pearson, la subvention servira, entre autres, à la plantation de 750 végétaux dans l’ensemble du corridor, l’aménagement de deux placettes d’entrée à usage public, l’une sur l’avenue P. M. Favier, l’autre devant le parc Henri-Bourassa et l’installation d’un espace pour des classes en plein air dans l’école Le Carignan.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!