Pour son deuxième été, la rue de Dijon piétonne s’agrandit et offre une programmation estivale plus complète. Grâce à de nouveaux aménagements, la rue veut attirer toutes les générations.

Créée par l’arrondissement de Montréal-Nord, avec la collaboration de Pépinière, un organisme dédié à la revitalisation urbaine, le projet de la rue de Dijon vise à améliorer le partage de la rue entre les automobilistes et les résidents.

Après une phase test en 2016, la rue de Dijon piétonne a été repensée pour être mieux adaptée aux besoins des citoyens du quartier.
Les installations estivales qui avaient rencontrées du succès, comme la balançoire ou la scène, ont été reprises, d’autres ont été modifiées. Le tronçon aménagé de la rue Dijon qui s’étend désormais de la rue Hurteau au boulevard Rolland, accueille aussi de nouvelles structures comme un potager, un mur d’escalade et un skate parc.

«L’idée c’est de montrer que ça a du bon de partager l’espace. Avec les aménagements, nous voulons que les jeunes reviennent dans la rue, qu’ils se réapproprient les lieux. L’année dernière, nous avons beaucoup touché les enfants, cette année nous voulons attirer les adolescents», détaille Catherine Laroche, chargée de projet chez Pépinière.

Tout l’été, la rue des Dijon accueillera plusieurs activités organisées par les organismes communautaires.

«L’année dernière, nous testions. Cette année, nous réaménageons» Maxime Bragoli, cofondateur de l’organisme La Pépinière.

Travail collaboratif
La rue de Dijon à Montréal-Nord est le seul projet de Pépinière où les citoyens sont aussi impliqués. Que ce soit dans des consultations publiques autour du projet ou lors d’ateliers de co-construction, co-peinturage ou co-jardinage.
«Cela fait partie de notre façon de faire à Montréal-Nord, tant à l’arrondissement qu’avec les organismes communautaires. Nous ne pouvons que saluer ces pratiques-là», se réjouit Christine Black, la mairesse de l’arrondissement.

Vers le permanent
La mission de l’organisme Pépinière sur la rue de Dijon s’étend sur trois ans.
L’objectif est en effet de transformer les structures en bois présentes l’été, en des aménagements disponibles à longueur d’année. L’arrondissement a d’ailleurs entamé la transformation de la rue, en agrandissant notamment les trottoirs de six mètres et en mettant un sens unique en place.

«Nous sommes pour l’instant dans les plans et devis pour installer des structures plus permanentes l’année prochaine. Nous continuons donc à aller de l’avant et les gens sont au rendez-vous», confie Christine Black.
La piétonnisation complète de cette rue de 313 mètres est prévue pour 2018.

Le renouveau de la rue Dijon a été réalisé grâce au Programme d’implantation de rues piétonnes et partagées (PIRPP) de la Ville de Montréal. Le projet fait aussi partie du Corridor vert des 5 écoles de l’arrondissement de Montréal-Nord.

Programmation éclectique
Jusqu’au 2 septembre, la programmation de la rue de Dijon prévoit du cinéma, des spectacles de magie, de cirque ou encore des performances des jeunes artistes de la Coopérative Boom évènements.
Des ateliers de jardinage et artistiques sont organisés par différents organismes de l’arrondissement.
Il y aura aussi du sport, basket, zumba, afro-fit et des soirées spécialement pour les aînés.
La totalité de la programmation est disponible sur le site internet de l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!