Ralph-Bonet Sanon | TC Media Ouverte fin juin, la troisième saison des Marchés du Nord a pris fin le 8 octobre dernier.

Même sans bilan officel, les Marchés du Nord ont réussi à fournir des fruits et légumes frais à prix abordables dans Montréal-Nord, estiment leurs responsables.

«On est mieux organisé que l’an passé. On aura un bilan dans quelques semaines, mais on peut déjà dire qu’on a atteint nos objectifs», relate Michel-Ange Imboua, de la coopérative d’alimentation Panier futé, opérateur des marchés depuis cette année.

Nés comme projet temporaire en 2015 et soutenus financièrement par l’arrondissement, le marché de la rue Charleroi et celui de l’avenue Pascal sont appréciés des clients, en raison de la fraîcheur des fruits et légumes offerts, la vente de produits locaux, l’accueil et l’occasion de socialiser, témoignent des bénévoles.

«Ils trouvent aussi que c’est une bonne initiative et ils veulent que ça revienne l’année prochaine», témoigne la caissière Maria Ponce.

Succès mitigé sur Pascal
Le marché de l’avenue Pascal aurait fait de moins bonnes affaires cette année, en raison de son emplacement et de la concurrence exercées par des épiceries avoisinantes.

«Les gens ont tendance à trouver que c’est cher et qu’on est caché, qu’on ne nous voit pas. Les prix sont les mêmes, mais je pense qu’à cause du statut social dans ce coin du quartier, tu demandes 75 ou 50 sous et ils trouvent ça cher», estime la bénévole Maria Ponce.

Auparavant situé aux abords du boulevard Rolland et de l’avenue Pascal, près de la caserne 18, le kiosque a été déplacé vers l’ouest cette année.

Assemblée citoyenne
Afin d’évaluer les retombées des Marchés du Nord et d’autres initiatives alimentaires, les citoyens de Montréal-Nord sont invités à se prononcer lors d’une assemblée le 21 octobre prochain à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord.

«On veut parler aux gens des enjeux d’alimentation, savoir quelles sont leurs préoccupations, s’ils aiment ce qu’on fait et s’ils ont d’autres idées», explique Catherine Robitaille, membre citoyenne du Système alimentaire pour tous.

Les membres du Système alimentaire pour tous conçoivent des initiatives comme les Marchés du Nord, la coopérative Panier futé et le Frigo pour tous, réfrigérateur communautaire implanté depuis mai dernier au 5872 du Boulevard Léger.

Le système envisage également de vendre du miel produit dans Montréal-Nord, à partir d’une ruche installée sur les toits des habitations de l’îlot Pelletier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!